Football en Belgique

19 mars 2019 12:26; Act: 19.03.2019 15:42 Print

Le VAR débarque dans les cours de récréation

Même si en championnat, à la Coupe du monde ou en Ligue des champions, l'assistance vidéo à l'arbitrage fait débat, les jeunes footballeurs l'ont visiblement déjà adoptée à l'école.

storybild

L'arbitrage assisté par la vidéo est visiblement déjà adopté dans les cours de récréation.

Sur ce sujet
Une faute?

Ils sont Belges et comme de nombreux enfants de leur âge, dans le monde entier, ils adorent jouer au football dans la cour de récréation. Avec des maillots de Manchester United floqués Pogba ou Lukaku, des Diables rouges, du Sporting d'Anderlecht, voire même de Manchester City ou du Paris-Saint-Germain, une bande de jeunes garçons passent du bon temps en plein soleil.

Rien d'exceptionnel, jusqu'à l'intervention du VAR (Video assistant referee), traduit en français par une assistance vidéo à l'arbitrage... Testé dans de nombreux championnats dans les années 2010, le VAR a fait sa grande apparition à la Coupe du monde en Russie cet été, de même qu'en Ligue des Champions depuis cet hiver. Et force est de constater que cette nouvelle technologie a déjà été adoptée par les plus petits.

De l'injustice aussi

Dans une vidéo, largement diffusée ce mardi sur Twitter par le compte @official433, reprise sur les comptes Instagram jaimynho10 et ssbelgium_academy, on y découvre un action qui semble faire débat au cœur de la jeune meute de footballeurs.

Accroché par un adversaire, un petit garçon s'écroule et réclame une faute. Moment choisi par un jeune arbitre occasionnel pour arrêter les débats et prendre un appui décisif sur écran fictif qui lui permet de désigner le point de pénalty. Provoquant par la même occasion un petit sentiment d'injustice...

Une vidéo qui a visiblement donné des idées à d'autres petits joueurs dans le monde.

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vlad le chocolat le 20.03.2019 12:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Excellent!

Les derniers commentaires

  • Vlad le chocolat le 20.03.2019 12:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Excellent!