En Allemagne

07 août 2019 13:59; Act: 07.08.2019 15:58 Print

Les ébats de hérissons gênent les habitants

La police allemande est régulièrement contactée pour de drôles de tapage nocturne. Les accusés: les hérissons en pleine période d'accouplement.

storybild

Les hérissons grondent bruyamment pendant le rituel d'accouplement qui dure des heures et les mâles font le plus de bruit. (photo: AFP/Francois Guillot)

Sur ce sujet
Une faute?

Le numéro d'appel d'urgence allemand (le 110) est pris d'assaut ces derniers temps pour de nombreuses plaintes de perturbations nocturnes. Les habitants attribuent généralement ce bruit à des voisins dont les relations sexuelles sont beaucoup trop bruyantes. D'autres qualifient ces bruits proches des cris de détresse d'animaux blessés. Mais la police allemande a levé le voile sur cette affaire, ces tapages nocturnes sont issus des ébats de hérissons.

Comme le révèle le média britannique The Guardian, la police d’Augsbourg a récemment été appelée dans une école primaire une nuit après que des bruits suspects avaient été entendus dans la cour de récréation et qu’une lumière de sécurité avait été activée. Ce n’est que lorsque le gardien a été traîné hors de son lit et que plusieurs policiers ont inspecté le site que les coupables ont été découverts. C'était une paire de hérissons s’accouplant activement. «Les bruits suspects ont rapidement été épinglés sur un couple de hérissons au beau milieu d'un rituel d'accouplement», est-il écrit dans un rapport de police intitulé «Intrus piquants», ajoutant que les hérissons n'étaient pas dérangés.

Des bruits semblables aux humains

L'incident n'était pas isolé. Selon le magazine allemand Der Spiegel, la police est fréquemment appelée pendant les mois d'été pour faire face à des plaintes similaires. Il signale que les hérissons font partie des animaux nocturnes les plus bruyants, concurrençant les cigales, les grenouilles et les crevettes caridiennes.

Les hérissons sont capables de produire une gamme de sons allant du calme silencieux au grondement, grondement, ronronnement, sifflement, cliquetis et même hurlements, ce qui les amène parfois à se prendre pour des humains agités ou en détresse. Selon un expert en hérisson de la faculté de médecine vétérinaire de l'Université Ludwig Maximilian de Munich, «les hérissons grondent bruyamment pendant le rituel d'accouplement qui dure des heures et les hommes font le plus de bruit». Pour les non-experts, leurs bruits sont souvent impossibles à distinguer des humains.

Des récidivistes

Les incidents sont devenus un fourrage assez régulier pour la presse locale et nationale. À Erlangen, en 2016, un homme a signalé un fort bruit d'étouffement provenant de sous les escaliers menant à sa maison, qui provenait d'un couple de hérissons.

Un rapport de police de Düsseldorf datant de 2003 indiquait qu'un appel à «des bruits de frappe puissants dans un jardin» avait conduit les inspecteurs à trouver «deux hérissons qui s'amusaient et qui, dans quelques semaines auront une progéniture».

Le personnel des services d'urgence allemand a pris conseil auprès d'experts en hérisson qui les ont exhortés à ne pas déranger leurs animaux, notamment parce que les populations urbaines de hérissons ont considérablement diminué ces dernières années et sont menacées. La lampe torche effraie les animaux et rompt souvent l'accouplement, mais une observation silencieuse ne les dérangera généralement pas.

(dj/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Carina le 07.08.2019 18:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop mignon! Qu’ils s’amusent. Et puis la période d’accouplement n’est que d’une ou deux fois par an.

  • the end is near le 07.08.2019 16:05 Report dénoncer ce commentaire

    Je préfère entendre ça que les gosses de la voisines qui braillent matin et soir et les portes qui claquent....

  • louloute. le 07.08.2019 19:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les cigales, les coqs les poules les hérissons les mouches blablabla.... putain mais allez vivre en plein milieu d'une grande ville et laissez la nature aux autres!

Les derniers commentaires

  • la deux le 08.08.2019 23:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    chose toute naturelle. je suppose que des gens vont vouloir faire taire les hérissons tout comme les cigales

  • sparo le 08.08.2019 00:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    non mais sérieux même le bruit des hérissons dérange les gens sont graves...

  • Fairytale le 07.08.2019 22:08 Report dénoncer ce commentaire

    Laissons les faire, c'est trop mimi un bébé hérisson ! Et puis peut-être qu'ils se disent la même chose à propos de nous !

  • louloute. le 07.08.2019 19:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les cigales, les coqs les poules les hérissons les mouches blablabla.... putain mais allez vivre en plein milieu d'une grande ville et laissez la nature aux autres!

    • Lebouseu le 08.08.2019 00:06 Report dénoncer ce commentaire

      Je suis 100% d accord. La campagne y a du bruit des grenouilles, des poules, en été des odeurs, etc Alors les bobo amoureux du béton laissez nous entre "bouseux" on est tellement bien

    • Pascal le 08.08.2019 07:13 Report dénoncer ce commentaire

      Vous ne méritez pas la campagne !

  • Carina le 07.08.2019 18:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop mignon! Qu’ils s’amusent. Et puis la période d’accouplement n’est que d’une ou deux fois par an.