Chine

08 juin 2021 18:34; Act: 08.06.2021 18:39 Print

Les éléphants s’offrent une sieste en pleine équipée

La Chine se passionne pour l’épopée de quinze éléphants qui ont quitté leur réserve, parcourant des centaines de kilomètres. Les pachydermes ont donc bien mérité un peu de repos.

Sur ce sujet
Une faute?

Ils ont le sommeil lourd… Le troupeau d’éléphants sauvages, échappé d’une réserve du sud-ouest de la Chine et dont l’équipée tient le pays en haleine, a été vu en plein sommeil dans une forêt, après une marche de plus de 500 kilomètres.

La quinzaine de pachydermes, dont trois éléphanteaux, ont quitté mi-avril leur réserve de Xishuangbanna, une région frontalière du Laos et de la Birmanie. La raison de leur inhabituelle migration reste un mystère mais les éléphants ont mis à sac, sur leur passage, des champs de maïs et occasionné de nombreux dégâts matériels dans les localités traversées.

À la télévision

L’histoire passionne en Chine, où la télévision publique CCTV retransmet désormais en direct et en continu sur Internet les pérégrinations des éléphants. Des images ont montré, lundi, le troupeau en plein sommeil, allongé dans une forêt en périphérie de Kunming, une grande métropole du sud-ouest de la Chine. L’un des éléphanteaux tentait de se hisser, avec difficulté, sur le dos d’un adulte allongé à proximité.

Les autorités ont mobilisé 400 personnes pour suivre les mouvements du troupeau avec des drones et des caméras infrarouges, afin d’assurer la sécurité de la population. Les animaux ont notamment traversé des villes de nuit et stationné sur de grands axes routiers.

Protégés

Pour les canaliser, les autorités tentent de les attirer avec de la nourriture et de bloquer des routes à l’aide de camions. Les zoologues ne comprennent pas ce qui a pu amener le troupeau à quitter sa réserve sur une distance aussi longue. Les pachydermes tendent cependant, ces dernières années, à se rapprocher de villages, alors que les plantes qu’ils mangent habituellement sont remplacées par des espèces non comestibles.

Les éléphants sauvages sont protégés en Chine, avec une population évaluée à 300 têtes, contre moins de 200 dans les années 1980. Ils vivent exclusivement dans la région touristique et tropicale de Xishuangbanna.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alex le 08.06.2021 19:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On ignore pourquoi ils sont venu en ville mais sa me tue de lire ça.. Il viennent en ville car avant c était la savane et c'était leurs passage de migration pour trouver à boire et à manger... C est ceux qui détruisent la nature qui ne sont pas chez eux... On ne respecte plus rien ni personne et après on pleure quand un virus apparaît pour nous décimé

  • palma le 08.06.2021 20:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis d accord avec Alex! Il faut les laisser tranquille les éléphants !!!!

  • Kevin le 09.06.2021 10:22 Report dénoncer ce commentaire

    "Les éléphants ont mis à sac" De qui se moque t=on? C'est bien nous les humains qui avons mis à sac leurs habitats naturels. C'est bien nous qui avons pillé leurs nourritures. Ils ne font que reproduire des migrations qui avaient lieu avant que l'homme s'installe.Imaginez ce qu'ils doivent penser quand ils voient tous les saccages que nous avons commis...

Les derniers commentaires

  • Kevin le 09.06.2021 10:22 Report dénoncer ce commentaire

    "Les éléphants ont mis à sac" De qui se moque t=on? C'est bien nous les humains qui avons mis à sac leurs habitats naturels. C'est bien nous qui avons pillé leurs nourritures. Ils ne font que reproduire des migrations qui avaient lieu avant que l'homme s'installe.Imaginez ce qu'ils doivent penser quand ils voient tous les saccages que nous avons commis...

  • Jocelyne le 09.06.2021 01:34 Report dénoncer ce commentaire

    C'est très gentil et utile aussi quand l'Essentiel nous donne petites nouvelles des éléphants perdus dans la grandeur de la dictature chinoise (où on ne saurait jamais les perdre), alors bravo à eux!

  • palma le 08.06.2021 20:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis d accord avec Alex! Il faut les laisser tranquille les éléphants !!!!

  • Alex le 08.06.2021 19:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On ignore pourquoi ils sont venu en ville mais sa me tue de lire ça.. Il viennent en ville car avant c était la savane et c'était leurs passage de migration pour trouver à boire et à manger... C est ceux qui détruisent la nature qui ne sont pas chez eux... On ne respecte plus rien ni personne et après on pleure quand un virus apparaît pour nous décimé