Tricheurs

30 août 2018 13:13; Act: 30.08.2018 13:23 Print

Les pigeons voyageurs... voyageaient en train

Les oiseaux de deux tricheurs ont remporté une course de 750 kilomètres en Chine. Mais leurs chronos incroyables ont alerté les organisateurs.

storybild

Les juges ne se sont pas fait pigeonner par les volatiles supersoniques.

L'appât du gain était trop fort: deux Chinois ont fait prendre un train à grande vitesse à leurs oiseaux afin de remporter une course de pigeons voyageurs, mais les arbitres ne se sont pas laissé pigeonner.

Les animaux ont décroché les quatre premières places de la compétition, permettant aux tricheurs d'empocher une récompense de plus d'un million de yuans (environ 125 000 euros), rapporte le quotidien Legal Daily. Cependant, les chronos incroyables des pigeons ferroviaires ont alerté les organisateurs de la course.

Les deux hommes ont essayé de camoufler leur méfait en tuant les animaux (qui dépassaient l'âge limite d'un an) et en renonçant à leur récompense. Mais ils ont été rattrapés par la justice. Elle les a condamnés à trois ans de prison avec sursis pour fraude. Le tribunal a également infligé une amende de 30 000 yuans (environ 3 700 euros) à l'un des fraudeurs et 20 000 yuans à son complice, selon le Legal Daily.

Un plan minutieusement préparé

La course s'était disputée en avril 2017 entre la ville de Shangqiu dans la province du Henan (centre) et Shanghai (est), distantes d'environ 750 kilomètres. Les deux acolytes avaient préparé leur coup un an à l'avance, en nourrissant les volatiles près des points d'arrivée et de départ, afin de les familiariser avec les lieux.

Après le coup d'envoi, les oiseaux n'ont ainsi pas volé directement vers Shanghai, mais vers l'endroit de la province du Henan où ils avaient été nourris. Les fraudeurs les ont alors placés dans des cartons de lait et transportés en train jusqu'à Shanghai, où ils ont été relâchés près de la ligne d'arrivée, finissant aux premières places.

Les courses de pigeons sont populaires en Chine, notamment auprès des personnes âgées. Ces volatiles peuvent atteindre une vitesse de pointe de plus de 100 km/h en cas de vent très favorable.

(L'essentiel/afp)