Au Royaume-Uni

19 août 2019 07:19; Act: 19.08.2019 10:16 Print

Fini les galipettes dans les toilettes!

Une ville galloise va équiper ses lieux d'aisance publics d'un dispositif antisexe. Les couples risquent de se faire arroser d'eau et de voir la porte des WC s'ouvrir...

storybild

L'accès à ces futurs WC high-tech sera payant mais le tarif n'a pas encore été fixé. (photo: Pixabay)

Sur ce sujet
Une faute?

La station balnéaire de Porthcawl, au Pays de Galles, en avait assez que ses toilettes publiques soient transformées en lieux d'ébats torrides.

Ses autorités ont donc consenti à débourser 200 000 francs pour les équiper d'une batterie d'options high-tech afin d'en éloigner définitivement les vandales et les amateurs de galipettes: des capteurs de poids, au sol, et des détecteurs de mouvement, au mur, garantiront la présence d'un seul usager à la fois dans la cabine, selon le site Wales Online. En cas de mouvements brusques, une alarme sonore se déclenchera, de petits jets d'eau s'activeront à l'intérieur et les portes s'ouvriront...

Si le maire se réjouit de mettre ainsi un terme à des «activités sexuelles inappropriées», des internautes s'inquiètent du bien-fondé d'une telle installation. Sur la question du poids, certains se demandent ainsi si les personnes obèses déclencheront automatiquement l'alarme ou si les parents auront encore la possibilité d'accompagner leur enfant au petit coin. 

(L'essentiel/pga)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • FullmétalJF le 19.08.2019 09:55 Report dénoncer ce commentaire

    Je n'ai jamais utilisé les toilettes publiques pour l'usage évoqué mais constate que les "trouvailles", articles de loi et règlements nouveaux dans tous les domaines vont toujours dans le sens d'une restriction des libertés individuelles et d'un contrôle accru de nos actes et paroles, le tout sous les meilleurs prétextes possibles (justice, morale, égalité, tolérance, santé, bien public et j'en passe).

  • HI-Tech mais pas sans faille. le 19.08.2019 07:52 Report dénoncer ce commentaire

    Au premier bug du système, l'arrosage et l'ouverture de la porte pour une personne qui n'a rien à se reprocher va leur coûter cher en popularité. En effet, il n'y aura plus de vandale, mais plus de visiteur non plus.

  • Cest Nul le 19.08.2019 08:12 Report dénoncer ce commentaire

    dont si on lache des gaz à l'improviste on risque une attaque de drone??

Les derniers commentaires

  • WhaleWhisperer le 19.08.2019 18:37 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis d'avis que pour le futur prix d'utilisation de ces toilettes high-tech, on peut faire dans les cabines ce qu'on veut! Inquisition non merci!

  • coupez les ponts le 19.08.2019 17:04 Report dénoncer ce commentaire

    Qu'ils restent bien sur leurs îles surtout.

  • Subtile Lady le 19.08.2019 16:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    200.000 francs ???

  • madmed le 19.08.2019 11:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    avec mon poids je suis dans la mouise ! !! c'est discriminatoire car en plus ça n'élimine pas les adeptes du plaisir solitaire...

    • Loupiotte le 19.08.2019 13:56 Report dénoncer ce commentaire

      Ah, ah, ah... c'est très juste en effet. On touche aux limites du système ;-)

  • bigwolf le 19.08.2019 11:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    200000.... ce serait mieux de construire des abris pour les sdfs