Sosie de la première dame

17 octobre 2018 11:30; Act: 17.10.2018 12:09 Print

«Melania» se dénude dans le Bureau ovale

Le rappeur T.I. a suscité des appels au boycott émanant de l'entourage de Melania Trump, en publiant une vidéo où une femme lui ressemblant fait un strip-tease.

storybild

Le rappeur a-t-il dépassé les bornes? (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

«Comment peut-on accepter ça?», a tweeté Stephanie Grisham, porte-parole de Melania Trump. «#Dégoutant #boycott T.I», a-t-elle ajouté, tout en retweetant un lien vers la vidéo dénoncée. La diffusion de cette vidéo d'une minute remonte à vendredi, lorsque le rappeur originaire d'Atlanta l'a mise en ligne sur son compte Twitter, suivi par 8,5 millions de personnes.

On y voit T.I. poser en agent de sécurité, regardant Donald Trump quitter la Maison-Blanche en hélicoptère, avant de se retrouver dans le Bureau ovale avec une femme ressemblant à Melania Trump, portant pour toute tenue une veste revêtue par la première dame en juin et qui avait fait scandale à cause de son inscription dans le dos «Je m'en fiche complètement, et vous?».

La femme du clip enlève ensuite la veste et va s'asseoir nue sur le bureau du président, occupé par T.I. Ils se mettent ensuite à tout casser dans la Maison-Blanche. Le rappeur de «Whatever you like» semblait avec son tweet vouloir non seulement promouvoir son nouvel album «Dime Trap» mais, surtout, s'en prendre à un autre rappeur et ancien ami, Kanye West, dont il a dénoncé la très médiatisée rencontre, jeudi, avec le président américain à la Maison-Blanche.

«Cher 45», écrivait T.I à l'adresse du 45e président des États-Unis en introduction de son tweet, «je ne suis pas Kanye». La veille déjà, T.I, 38 ans, avait répudié Kanye West, avec lequel il a chanté en concert, affirmant avoir «honte d'avoir jamais été associé avec» lui.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Bof Bof le 17.10.2018 17:08 Report dénoncer ce commentaire

    C'est sur qu'il aurait pas pu faire la meme avec Michelle Obama.

  • naafout J-1170 le 18.10.2018 06:53 Report dénoncer ce commentaire

    c'est plus original comme promo que casser une boutique dans un aeroport .....

  • Mdr!!! le 17.10.2018 23:19 Report dénoncer ce commentaire

    Au pire c est juste une promo un sacré coup de pub qui fonctionne drolement bien Ya bien plus choquant que sa

Les derniers commentaires

  • L.E. le 18.10.2018 08:23 Report dénoncer ce commentaire

    On la trouve où cette vidéo ? :-)

  • naafout J-1170 le 18.10.2018 06:53 Report dénoncer ce commentaire

    c'est plus original comme promo que casser une boutique dans un aeroport .....

  • Mdr!!! le 17.10.2018 23:19 Report dénoncer ce commentaire

    Au pire c est juste une promo un sacré coup de pub qui fonctionne drolement bien Ya bien plus choquant que sa

  • Bof Bof le 17.10.2018 17:08 Report dénoncer ce commentaire

    C'est sur qu'il aurait pas pu faire la meme avec Michelle Obama.

  • Punition! le 17.10.2018 14:21 Report dénoncer ce commentaire

    Quand va t-on punir sévérement cette genre humaine qui ose tout et n'a peur de rien ?

    • roger le 17.10.2018 15:36 Report dénoncer ce commentaire

      Oui, halte à la liberté d'expression ! Il a fait un clip avec une nana dans des décors de maison blanche, c'est passible de 1000 ans de prison. Il est plus dangereux que les gosses qui peuvent avoir accès très facielemnt à une arme partout dans le pays. Pfff, où va t on ?

    • @roger le 18.10.2018 10:23 Report dénoncer ce commentaire

      C'est pas un problème de liberté d'expression...