À Munich

20 janvier 2021 13:22; Act: 20.01.2021 13:52 Print

Nager dans une eau à 3°C, «c'est se fixer un défi»

En pleine pandémie de Covid-19, une poignée de Munichois découvrent un loisir fort en frissons: la baignade hivernale dans les eaux de l'Eisbach.

Sur ce sujet
Une faute?

«L'Eisbach est l'un des rares lieux où l'on peut encore vivre quelque chose d'un peu fou», sourit Franz Mayr, un thérapeute de 35 ans qui pique une tête chaque semaine dans les eaux de la rivière qui passe au cœur de la cité du sud de l'Allemagne. Depuis le début de cet hiver confiné, son groupe Instagram de baignade en eaux glaciales «Munich Hot Springs» a gagné en audience, avec près de 1 700 abonnés, pour beaucoup arrivés ces derniers mois. «Avec les piscines et les salles de sport fermées, nager dans l’eau glacée, c'est se fixer un défi malgré la pandémie», explique Franz Mayr.

En ce matin de janvier, bravant la brise, il n'est pas le seul à marcher pieds nus dans la neige pour se jeter à l’eau. Sous le regard étonné - parfois effaré - des promeneurs déambulant dans ce parc du centre de Munich, huit nageurs se succèdent, enfilant tranquillement leur maillot de bain avant de faire quelques exercices de respiration, pour ensuite pleinement profiter de l'eau à 3 degrés.

«Complètement détendu»

«Quand j'entre dans l'eau, j’ai l'impression que plein de petites aiguilles pénètrent ma peau», raconte Irina Hey, 38 ans, une habitante de Munich venue avec Franz Mayr. «Deux minutes plus tard, la sensation disparaît et on est complètement détendu», promet-elle, un bonnet de laine sur la tête alors qu’elle se délasse dans la rivière. Ce matin-là, Franz et Irina restent cinq minutes dans l’eau. «Certains jours c’est plus, d'autres moins», dit le trentenaire. «Et ce n’est en aucun cas une compétition, on y reste le temps qu’on veut».

Si les amateurs assurent que la nage en eaux glacées améliore leur santé et leur humeur - certains disent même être ainsi sortis de dépression ou avoir guéri des blessures -, aucune étude scientifique de grande ampleur ne vient confirmer cela. Et s'il est convaincu des bienfaits de la baignade pour sa santé, Franz Mayr appelle les néophytes à ne pas se lancer sans préparation.

«Il faut commencer doucement, en prenant des douches froides pendant une ou deux semaines». Une manière pour les Bavarois de tester leur détermination - ou de décider que finalement, une baignade dans l'Eisbach pourra attendre l'été et ses délicieux 20 degrés.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Charles le 20.01.2021 15:58 Report dénoncer ce commentaire

    Douches froides tous les matins, une pêche incroyable, j'aimerais bien essayer la rivière ou le lac. À Strasbourg, il y a des pratiquant(e)s

  • Eugenie Musquar le 21.01.2021 07:25 Report dénoncer ce commentaire

    Ce sont des rigolos! Poutine lui, nage dans une eau à moins 20 degrés..

  • Glagla le 20.01.2021 21:21 Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont juste copié depuis hier les actes courageux de notre bien aimé Président Vladimir Vladimirovitch allant dans eau froide pour Epiphanie russe !

Les derniers commentaires

  • Eugenie Musquar le 21.01.2021 07:25 Report dénoncer ce commentaire

    Ce sont des rigolos! Poutine lui, nage dans une eau à moins 20 degrés..

  • Glagla le 20.01.2021 21:21 Report dénoncer ce commentaire

    Ils ont juste copié depuis hier les actes courageux de notre bien aimé Président Vladimir Vladimirovitch allant dans eau froide pour Epiphanie russe !

  • LuxFlag le 20.01.2021 17:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On a trouvé le meilleur élément conducteur du virus. Il suffit qu’un seul soit contaminé pour que ce bain devient le bain du diable. Et en plus, il y a un président russe qui donne aussi l’exemple, c’est dingue.

  • Charles le 20.01.2021 15:58 Report dénoncer ce commentaire

    Douches froides tous les matins, une pêche incroyable, j'aimerais bien essayer la rivière ou le lac. À Strasbourg, il y a des pratiquant(e)s

  • censuré le 20.01.2021 14:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    aux thermes de Strassen c'est une pratique courante après la sauna.

    • Glagla le 20.01.2021 18:22 Report dénoncer ce commentaire

      Exact, comme dans tous les saunas au Luxembourg, aller dans le bain froid, extérieur et non chauffé en hiver. Ca requinque !