Aux États-Unis

14 novembre 2019 09:14; Act: 14.11.2019 10:10 Print

Noël est encore loin, elle doit virer ses décorations!

Enceinte de 8 mois, une Texane a déjà commencé à décorer sa maison en vue des fêtes. L'association de propriétaires de son quartier la prie de bien vouloir les enlever: il est trop tôt.

Sur ce sujet
Une faute?

Noël a beau être dans plus dans un mois, certains inconditionnels de cette fête ne tiennent plus. Comme cette famille texane, qui s'est ruée sur ses décorations, le 1er novembre déjà. Un bonhomme de neige, une espèce de traîneau gonflable et un renne font partie des ornements que les Simoni ont fièrement installés devant leur demeure de Lakeside at Canyon Springs.

Cet enthousiasme débordant n'est cependant pas du goût de l'association de propriétaires du quartier, qui estime qu'il est bien trop tôt pour sortir l'artillerie de Noël. Le 4 novembre, le groupe a envoyé une lettre à la famille Simoni: «S'il vous plaît, veuillez retirer le bonhomme de neige jusqu'à ce que l'on se rapproche un peu plus des fêtes», était-il écrit dans cette missive.

Pas l'intention d'obtempérer

Claudia est outrée: «J'étais en colère, parce que nous avons fait cela pour une bonne raison», explique-t-elle à News4Sa. Et pour cause: la Texane est enceinte de 8 mois, et voulait profiter du fait d'être encore assez en forme pour installer les décorations. «Dans deux semaines, je ne serai probablement plus capable de monter tout ça», ajoute l'Américaine.

L'habitante trouve particulièrement ridicule le fait que l'association de propriétaires ne précise pas à quelle date il est plus adapté de commencer à décorer sa maison. «J'ai trouvé ça fou. Comme s'il y avait un temps approprié pour les décorations», peste Claudia, qui n'a aucunement l'intention de retirer son œuvre.

La Texane peut en tout cas compter sur le soutien de certains de ses voisins, qui lui ont emboîté le pas et ont commencé à sortir leurs ornements festifs. «Vous verrez que dans quelques jours, tout le monde aura sorti ses décorations», pronostique Nick, le mari de Claudia.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • David le 14.11.2019 09:52 Report dénoncer ce commentaire

    Bein oui ils ont raison... Ici, il sdevraient en faire de même.. Marre des téléfilms de Noël qui commencent début Novembre Marre des magasins avec déjà des décorations de Noël Marre de voir les étalages des magasins se remplir de bibelots, déco, guirlandes.. de Noël.

  • Bravo le 14.11.2019 12:00 Report dénoncer ce commentaire

    Un grand merci pour cette information capitale :)

  • Darwin le 14.11.2019 10:38 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien dommage de mettre des décorations et des chocolats en vente deux mois avant. Déjà, ca gache la magie de la fête en la banalisant, et les decorations lumineuses qui sont déjà en fonctionnement maintenant ? C'est ridicule.

Les derniers commentaires

  • Monde de fous le 15.11.2019 03:15 Report dénoncer ce commentaire

    Faut arrêter les excuses à deux balles, nous sommes en novembre !

  • WhaleWhisperer le 14.11.2019 19:38 Report dénoncer ce commentaire

    D'abord qui est-ce "L'association de propriétaires" et qu'est-ce qu'elle à se mêler des affaires sur un terrain privé d'autrui ??? Et puis la future mère aurait pu exiger une condition de la part de "L'association de propriétaires" un engagement formel que le moment venu pour la décoration, cette "association" remonte sa décoration de Noël à sa place, parce qu'elle sera alors soit en 9e mois de grossesse, soit déjà mère et pourra difficilement le faire elle-même.

  • texacon le 14.11.2019 17:54 Report dénoncer ce commentaire

    Le mieux reste de tout laisser après les fêtes. Quoi de mieux qu'une guirlande pour les longues nuits de juillet

  • Mimi le 14.11.2019 16:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hhh excellent ????

  • Ziv le 14.11.2019 16:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'aurais pas enlevé non-plus ! Vive la déco de Noël 3