Drôle de surprise

19 octobre 2019 14:41; Act: 20.10.2019 15:39 Print

«Nous n'avions aucune idée du contenu du sac»

Un couple a été retardé dans un aéroport britannique après la découverte, par les contrôleurs, d'un élément inhabituel dans leurs bagages. C'était... leur chat.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les chats sont connus pour aimer se blottir dans des boîtes en carton, et à de plus rares occasions, dans les valises. Un couple l'a découvert à sa grande surprise. Nick et Voirrey Coole se réjouissaient de leur voyage à New York pour fêter les 40 ans de Nick. Mais, lors de leur départ en vacances, ils ont connu un petit contre-temps. Le couple a été interpellé à la suite du contrôle de sécurité de l'aéroport de l'île de Man.

Le personnel avait découvert un «objet» étrange dans un de leurs bagages à main. Installé dans une salle d'interrogatoire, le couple, inquiet, ne comprenait pas la raison de cette interpellation. «La sécurité de l'aéroport était très perplexe et nous a demandé à maintes reprises si le sac était à nous. Nous n'avions aucune idée de ce qu'il pouvait bien contenir», raconte Nick.

«Candy avait d'autres projets»

Puis, un agent est arrivé avec la valise et leur a montré sa découverte: un chat. Le couple a tout de suite reconnu Candy, l'un de leurs trois chats. «Notre bagage à main ne contenait pas grand-chose parce que nous voulions faire du shopping et ramener des choses au retour. Mais Candy avait d'autres projets. Elle a dû se faufiler dans le sac avant que nous partions pour l'aéroport. Nous ne l'avons pas du tout entendue ou sentie durant le trajet», précise Nick.

Heureusement, le père de Voirrey a pu venir récupérer l'animal et le couple n'a pas été poursuivi par l'aéroport pour transport de passager illégal. Les deux tourtereaux ont pu embarquer à temps et profiter de leur voyage à New York.

(L'essentiel/utes)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean II le 19.10.2019 15:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca alors ... Lui aussi voulait aller en Amérique !

  • pffff le 19.10.2019 16:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement qu’ils sont tombé sur des douaniers sympa tant mieux

  • Silo le 19.10.2019 20:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais ca alors...

Les derniers commentaires

  • Silo le 19.10.2019 20:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mais ca alors...

  • Grand Maître le 19.10.2019 19:22 Report dénoncer ce commentaire

    Chez nous en Russie ce chat aurait été euthanasié.

  • pffff le 19.10.2019 16:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement qu’ils sont tombé sur des douaniers sympa tant mieux

  • madmed le 19.10.2019 16:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    dingue quand même. y a rien d'amusant la dedans. il y aurait pu y avoir de la drogue des armes une bombe!! on vérifie toujours son sac en tous temps. ca termine bien pour eux mais combien de personnes ont fini en prison!

  • Jean II le 19.10.2019 15:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca alors ... Lui aussi voulait aller en Amérique !