En Indonésie

20 janvier 2020 16:43; Act: 20.01.2020 17:06 Print

Nus au tribunal, la cour les force à mettre un pantalon

Deux activistes papous, qui se sont présentés nus face à la Cour, ont été forcés d'enfiler un pantalon pour être jugés.

storybild

Six Papous ont été arrêtés en août, pour avoir participé à une manifestation près du palais présidentiel à Jakarta, au cours duquel le drapeau papou avait été brandi. (photo: Adek Berry)

Sur ce sujet
Une faute?

Deux activistes papous jugés pour trahison à Jakarta ont été forcés lundi, par la cour, à retirer leurs étuis péniens traditionnels, une décision qu'ils ont qualifiée de «raciste». Le tribunal a refusé d'entamer ses travaux tant que les deux hommes, Dano Anes Tabuni et Ambrosius Mulait, qui s'étaient présentés nus, simplement vêtus de leurs étuis, refuseraient d'enfiler des pantalons.

Après plusieurs heures de négociations les deux hommes, qui portaient également des coiffures de plumes traditionnelles, des maquillages tribaux et avaient peint le mot «Singe» sur leurs torses, ont accepté de retirer leurs étuis péniens et de revêtir des pantalons. Ces étuis «font partie de mon identité», a affirmé Ambrosius Mulait. «Nous avons été la cible de racisme en dehors du tribunal, et désormais à l'intérieur du tribunal».

Ancienne colonie hollandaise

Les Papous, qui sont originaires de Mélanésie, sont des chrétiens qui n'ont que peu de liens culturels avec la majorité musulmane d'Indonésie. Leurs revendications d'indépendance ont provoqué des heurts au cours des derniers mois. Six Papous ont été arrêtés en août, pour avoir participé à une manifestation près du palais présidentiel à Jakarta, au cours duquel le drapeau papou avait été brandi. Ce symbole d'indépendance est illégal en Indonésie.

Le mois dernier, la Cour suprême a alourdi la peine prononcée à l'encontre d'un Polonais jugé coupable de liens avec la guérilla séparatiste papoue.

Ancienne colonie hollandaise, la Papouasie est passée sous le contrôle de l'Indonésie, dans les années 60, après un référendum d'autodétermination contesté. Une guérilla indépendantiste larvée est depuis active dans la région.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Greta Nutella le 20.01.2020 17:27 Report dénoncer ce commentaire

    Aucun respect pour les traditions tribales, en plus on brûle leur forêts et on le force à l'exil... nous portons des pantalons mais nous ne sommes pas forcément plus "clean"

  • Le Belge d'URSS/Russie, une fois le 20.01.2020 19:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Greta a raison, la majorité musulmane doit respecter là-bas les belles vieilles coutumes ancestrales des minorités papoues ou chrétiennes, car finalement c'est le respect des minorités qui est important !!!

  • julie le 21.01.2020 00:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et dire que chez nous ils veulent se balader à poil

Les derniers commentaires

  • Esclavus Simplex le 21.01.2020 07:49 Report dénoncer ce commentaire

    Mal batis, ils ont fini au tribunal juge, procureur ou même avocat. Pauvres d'eux

  • taratata le 21.01.2020 07:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    zh oui et qui respectent les musulmans dans le monde ? voyer en Chine.. en Birmanie.. lz on en parle pas

    • Fragile le 21.01.2020 09:38 Report dénoncer ce commentaire

      Quel rapport avec l'article?

  • julie le 21.01.2020 00:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et dire que chez nous ils veulent se balader à poil

  • nocoment le 20.01.2020 21:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et pour le rohingyas ça choque personne cqfd

  • Nico57 le 20.01.2020 20:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au MACDONALD sa serait pas arrivé venez comme vous êtes qu’il disent lol si il s’habille comme sa toute l’année je vois pas le problème justement c’est les forcer à changer le problème !