Kosovo/Ukraine

22 avril 2019 13:01; Act: 23.04.2019 15:16 Print

Piégé, il félicite un confrère... imaginaire!

Après Boris Johnson et Elton John, c'est au tour de Ramush Haradinaj, le premier ministre kosovar, de se faire berner par le duo d'humoriste Vovan et Lexus.

Sur ce sujet
Une faute?

Samedi soir, à la veille du second tour de la présidentielle ukrainienne que le sortant Petro Porochenko abordait en position très difficile, Ramush Haradinaj lui a souhaité ainsi qu'«à son futur Premier ministre Vovan Lexusov», «la victoire pour mener l'Ukraine vers une intégration euro-atlantique». Un «Vovan Lexusov» inconnu au sein de la classe politique ukrainienne puisqu'il est une invention des humoristes russes «Vovan» et «Lexus», habitués de tels canulars téléphoniques, a expliqué l'un d'eux, dimanche.

Cité par l'agence russe Ria Novosti, Vladimir Kouznetsov, alias «Vovan», a expliqué que le duo qu'il forme avec Alexei Stoliarov («Lexus») avait eu «trois conversations téléphoniques avec le Premier ministre kosovar depuis janvier». «Il n'a pas semblé avoir le moindre doute qu'il parlait au président ukrainien» et «nous lui avons demandé d'affirmer sur Twitter son soutien au président Porochenko», a poursuivi l'humoriste. Ce qu'il a fait:

Le canular sera diffusé

«Il est étonnant qu'Haradinaj ne se soit même pas renseigné sur Vovan Lexusov et n'ait supprimé son tweet qu'après avoir appris de médias étrangers qu'il s'était fait piéger», a-t-il dit. Sollicité par l'AFP, le cabinet de Ramush Haradinaj a indiqué qu'il y aurait «bientôt» une réaction. «Vovan» a prévenu que les enregistrements des canulars téléphoniques seraient diffusés après le second tour de la présidentielle ukrainienne organisé dimanche, et qui a vu la victoire du comédien Volodymyr Zelensky.

Selon le site kosovar d'investigation Insajderi, le faux Petro Porochenko aurait fait miroiter à son interlocuteur une reconnaissance du Kosovo par l'Ukraine en cas de victoire.

«Vovan» et «Lexus» n'en sont pas à leur coup d'essai. Ils ont piégé Elton John, l'ancien chef de la diplomatie britannique Boris Johnson, ou encore le président biélorusse Alexandre Loukachenko. Leurs cibles privilégiées sont globalement des adversaires du Kremlin, étrangers ou russes.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • duvaro le 22.04.2019 13:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'humour russe, imbattable, même si la politique étrangère russe impérialiste est loin d'être drôle ...

Les derniers commentaires

  • duvaro le 22.04.2019 13:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'humour russe, imbattable, même si la politique étrangère russe impérialiste est loin d'être drôle ...