Initiative au Turkménistan

06 août 2020 16:53; Act: 06.08.2020 17:10 Print

Quand le président publie un ouvrage spirituel

Porté sur le culte de la personnalité, Gourbangouly Berdymoukhammedov, président du Turkménistan, a cette fois publié «Le monde spirituel des Turkmènes».

storybild

Gourbangouly Berdymoukhammedov a déjà publié différents ouvrages. (photo: AFP/Alexey Druzhinin)

Sur ce sujet
Une faute?

L'autoritaire président du Turkménistan a écrit un livre sur les valeurs spirituelles de ce pays reclus d'Asie centrale. Vêtu d'un habit traditionnel, Gourbangouly Berdymoukhammedov, 63 ans, est apparu jeudi à la télévision nationale feuilletant dans son bureau les pages fraîchement imprimées d'un ouvrage intitulé «Le monde spirituel des Turkmènes», dont il est présenté comme l'auteur. Selon un journal d'État, ce livre aborde «les sages traditions de la nation» turkmène, ainsi que leur «perpétuation louable à l’époque moderne».

Le chef d'État, un ancien dentiste, est déjà crédité de nombreux ouvrages, notamment sur les chevaux, les herbes médicinales ou encore les bienfaits du thé. Son prédécesseur, Saparmourat Niazov, décédé en 2006, avait publié un livre, «Roukhnama», ou le «Livre de l'Âme», devenu un élément central de son culte de la personnalité. Lors de son règne, le mois de septembre avait ainsi été renommé «Roukhnama» et l'étude de ce texte était devenu obligatoire pour passer le permis de conduire. Un gigantesque monument interactif lisant un passage de l'ouvrage avait même été inauguré à Achkhabad, la capitale de cette ex-république soviétique.

Après son arrivée au pouvoir en 2006, Gourbangouly Berdymoukhammedov a progressivement effacé le culte dédié à son prédécesseur: les mois du calendrier ont retrouvé leur nom d'origine et une statue en or de M. Niazov a été retirée du centre-ville d'Achkhabad. En 2015, c'est une immense statue en or représentant M. Berdymoukhammedov sur un cheval qui a été inaugurée dans le centre de la capitale. Des organisations internationales des droits de l'homme ont déjà accusé le gouvernement turkmène de dépenser sans compter les revenus tirés des ressources naturelles dans des projets grandioses apportant très peu de bénéfices à la population.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Alex le 07.08.2020 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    Bien, encore un à enfermer !

  • Le Démocrate le 07.08.2020 01:55 Report dénoncer ce commentaire

    Longue vie au glorieux Président qui travaille pour le bien-être de son Peuple reconnaissant. J'ai déjà hâte de découvrir son prochain livre, peut être un futur prix Nobel de littérature?

  • Palamunitan le 08.08.2020 13:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En dehors de son portefeuille personnel, il a des idées philosophiques.

Les derniers commentaires

  • Palamunitan le 08.08.2020 13:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En dehors de son portefeuille personnel, il a des idées philosophiques.

  • Alex le 07.08.2020 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    Bien, encore un à enfermer !

  • Le Démocrate le 07.08.2020 01:55 Report dénoncer ce commentaire

    Longue vie au glorieux Président qui travaille pour le bien-être de son Peuple reconnaissant. J'ai déjà hâte de découvrir son prochain livre, peut être un futur prix Nobel de littérature?