En France

27 août 2018 07:29; Act: 27.08.2018 10:24 Print

Quand un dauphin en rut empêche la baignade

Le maire de Landevennec, en Bretagne, a restreint la baignade sur les plages de son village, à cause d'un dauphin qui se frottait de trop près aux humains.

storybild

Image d'illustration

Sur ce sujet

La commune de Landevennec, dans le Finistère, a restreint la baignade sur ses plages en raison de la présence d'un «dauphin solitaire» en rut pouvant représenter un «risque» pour les baigneurs et les plongeurs, selon un arrêté pris par le maire. Au vu de «la présence exceptionnelle d'un dauphin solitaire dans le secteur de Port-Maria», des «risques qui en découlent» et de «l'avis des spécialistes des mammifères marins» recueillis auprès du parc Océanopolis de Brest, «la baignade et la plongée sont interdites sur le littoral de la commune (...) dès que la présence du dauphin est avérée», écrit le maire Roger Lars, dans un arrêté pris le 20 août, consulté dimanche par l'AFP.

«De même, l’approche volontaire à moins de 50 mètres du dauphin est interdite», précise ce texte, l'interdiction ne concernant pas «les personnes accréditées par le ministère de l’Environnement au titre du suivi des mammifères marins». Selon plusieurs médias, dont Ouest France et Le Télégramme, ce dauphin solitaire de trois mètres s'est établi depuis plusieurs mois dans la rade de Brest, entre plusieurs communes dont Plougastel-Daoulas, Logonna-Daoulas et Landevennec. S'approchant des côtes et recherchant le contact avec les humains, il faisait au départ le bonheur des baigneurs qui l'ont surnommé «Zafar». Mais aujourd'hui en rut, il se frotte d'un peu trop près aux embarcations et baigneurs, inquiétant le maire.

«Plusieurs baigneurs ont eu très peur»

«J’ai pris cet arrêté pour préserver la sécurité des personnes (...) Plusieurs baigneurs ont eu très peur. Il a même soulevé une baigneuse, jeudi dernier, avec son nez», a expliqué Roger Lars à Ouest France mercredi. «Sans vouloir faire mal, un coup de la nageoire caudale peut faire beaucoup de dégâts», a également indiqué au Télégramme Sami Hassani, spécialiste des mammifères marins à Océanopolis. Mais un avocat au barreau de Quimper, Erwan Le Cornec, souhaite «déposer un recours devant le tribunal administratif de Rennes» contre cet arrêté «excessif», a-t-il indiqué dimanche à l'AFP.

«Combien y a-t-il eu d’accidents avec un dauphin en Finistère depuis que les deux espèces (NDLR: dauphin et humain) cohabitent? Aucun», a-t-il écrit dans un communiqué, jugeant qu'avec «un tel arrêté, le maire veut faire passer un dauphin pour une bête presque féroce, totalement imprévisible, susceptible de noyer les gens» et «va transformer l’approche légitimement positive que les gens ont des dauphins en une peur de ces animaux intelligents». Selon Me Le Cornec, «à ce régime-là, à l'approche par un piéton d'un chien même tenu en laisse, tous les maires du Finistère et même de France devraient prendre un arrêté interdisant la circulation piétonne en ville...».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • James Mayburn le 27.08.2018 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    NON! Ce sont les baigneurs qui dérangent le rut de ce charmant animal, pas le contraire...

  • Egaalwaat le 27.08.2018 07:38 Report dénoncer ce commentaire

    A-t-on maintenant déjà peur d'un dauphin, allez arrêter, on peut tout exagérer!

  • Roboberta Menchu le 27.08.2018 10:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit James, il faut faire monter le débat !!!

Les derniers commentaires

  • toncultachate le 27.08.2018 16:10 Report dénoncer ce commentaire

    Bugatti percute une Ferrari, ça fait mal... Daily

  • La bière vivante le 27.08.2018 12:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon, qui va en Bretagne pour se baigner ? L'eau est glacée là-bas (pas plus de 18 degrés)

    • James Mayburn le 27.08.2018 14:43 Report dénoncer ce commentaire

      C'est vrai que quand on en ressort elle sont toutes petites LOL!

  • Roboberta Menchu le 27.08.2018 10:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui ce débat n'est pas prioritaire pour nous Gordo, bien raison !

  • Roboberta Menchu le 27.08.2018 10:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien dit James, il faut faire monter le débat !!!

    • Lénine Staline Poutine le 27.08.2018 10:26 Report dénoncer ce commentaire

      On n'est pas vraiment intéressés

  • James Mayburn le 27.08.2018 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    NON! Ce sont les baigneurs qui dérangent le rut de ce charmant animal, pas le contraire...