États-Unis

17 février 2020 15:53; Act: 17.02.2020 16:26 Print

Sa bague perdue en 1973 réapparaît... en Finlande

Une Américaine qui avait égaré un précieux bijou il y a 47 ans, dans le Maine, a été émerveillée d'apprendre qu'il avait été retrouvé dans une forêt finlandaise, en janvier dernier.

Sur ce sujet
Une faute?

Si elle n'a plus d'anecdote à raconter lors d'un repas de famille ou d'une soirée entre amis, Debra McKenna pourra toujours ressortir cette folle histoire. Lorsqu'elle était lycéenne à Portland (Maine) en 1973, l'Américaine a perdu une bague portant l'emblème de sa classe. Ce bijou revêtait une importance toute particulière aux yeux de Debra: elle avait appartenu à son amour de jeunesse, qui avait ensuite été son époux pendant 40 ans, jusqu'à son décès en 2017. Shawn avait offert cette bague à sa dulcinée avant de partir étudier à l'université, mais elle l'avait accidentellement oubliée dans un magasin.

Les années passant, Debra avait fini par oublier ce précieux bijou, raconte le «Guardian». Jusqu'à ce qu'un individu qui se promenait avec un détecteur de métaux en janvier dernier retrouve la bague en question. Elle était enterrée 20 centimètres sous la terre, dans une forêt... en Finlande. Consciencieux, Marko Saarinen a repéré l'inscription figurant sur sa trouvaille. Il a ainsi pu contacter l'association d'anciens élèves du lycée Morse. Grâce à la date et aux initiales gravées sur la bague, l'identité du propriétaire du bijou a pu être déterminée.

Autant dire que le jour où Debra a reçu le bijou par courrier, la semaine dernière, l'émotion était à son comble. «C'est vraiment touchant de se dire que dans ce monde négatif, il y a des gens qui franchissent le pas et qui font des efforts. Il y a des gens bons dans ce monde, et il nous en faut davantage», a-t-elle confié au «Bangor Daily News».

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grand Maître le 17.02.2020 17:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Belle histoire.

  • Adeline le 17.02.2020 23:27 Report dénoncer ce commentaire

    Si la bague pouvait raconter quel voyage elle a effectué pour aller du Maine jusqu'en Finlande, donc carrément changer de continent, ce serait passionnant !

  • Jean II le 17.02.2020 16:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme quoi ce monde n'est pas tout à fait négatif .

Les derniers commentaires

  • Vinscz le 18.02.2020 11:52 Report dénoncer ce commentaire

    La bague aurait du revenir par courrier à son proprietaire (Shawn) et non à celle à qui il l'a offerte...

    • Francky le 18.02.2020 12:46 Report dénoncer ce commentaire

      oui mais il est mort et c'est son épouse.

    • F2Lux le 18.02.2020 14:40 Report dénoncer ce commentaire

      Suffit de lire l'article, ça évitera des commentaires négatifs !

  • Quidam le 18.02.2020 11:16 Report dénoncer ce commentaire

    A 65 ans ou plus, la dame affiche une santé et une vitalité remarquable. Faites le calcul; 47 ans de perte de bague + 18 ans au départ... Et tout ça, juste 2 ans après la mort de son époux... Exceptionnel.

  • Adeline le 17.02.2020 23:27 Report dénoncer ce commentaire

    Si la bague pouvait raconter quel voyage elle a effectué pour aller du Maine jusqu'en Finlande, donc carrément changer de continent, ce serait passionnant !

    • Jojo le 18.02.2020 09:59 Report dénoncer ce commentaire

      Clairement ! ça serait fabuleux de connaître le périple du bijou !

  • Sowat le 17.02.2020 19:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Heureusement que tout le monde n'est pas mauvais dans ce monde, oui !

  • Grand Maître le 17.02.2020 17:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Belle histoire.