Insolite en Belgique

11 juin 2019 13:07; Act: 11.06.2019 14:04 Print

Sa partie de jambes en l'air tourne au drame...

JURBISE - Une dame de 62 ans se retourne aujourd'hui contre son amant, dans la région de Mons, pour une partie de jambes en l'air qui a très mal tourné.

storybild

La partie de jambes en l'air avec son amant a tourné au drame pour une Belge de 62 ans.

Sur ce sujet
Une faute?

Les faits datent de 2012, mais ils remontent à la surface sept ans plus tard en Belgique, car l'affaire est aujourd'hui portée devant la justice par «la victime». Le journal La DH nous apprend en effet, ce mardi, qu'une dame de 62 ans, Annick Vanderkel, et son mari ont porté plainte contre l'amant de celle-ci pour «coups et blessures involontaires» et «non-assistance à personne en danger».

Tout ce petit monde était en effet bien loin d'imaginer, à l'époque, que cette dame finirait paralysée et dans une chaise roulante après une partie de jambes en l'air avec son amant sur le capot d'une voiture. Très épris, les deux amants s'étaient donné rendez-vous à l'abri des regards sur le parking d'un golf réputé de la région de Mons en province de Hainaut. Et c'est à ce moment-là que celle qui aurait dû devenir échevine dans la commune de Jurbise a été victime d'une «chute dramatique».

Annick Vanderkel estime, selon La DH qu'elle aurait en effet pu échapper à son triste sort si elle avait pu bénéficier de soins appropriés plus rapidement. Victime de fortes douleurs à la jambe, elle aurait alors perdu un temps précieux en demandant à son amant «d'effacer toute trace de leur escapade» avant d'être emmenée à l'hôpital, bien plus tard, par un troisième intervenant. La pauvre dame aurait même encore chuté lors de son arrivée aux urgences... Toujours est-il qu'aujourd'hui, Annick est paraplégique et que son mari se réjouit de voir l'amant de son épouse renvoyé devant la justice. Le jugement est attendu pour le mois de septembre 2019.

(fl/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nath le 11.06.2019 14:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sérieusement ? elle trompe son mari, elle demande à son amant de faire le nettoyage et elle estime que c lui le responsable de tout ça ?!? Nan mais j hallucine là... Et son mari la soutient ?!? j espère bien que la justice l enverra bouler vite fait bien fait !! Et dire que les juges perdent du temps à juger ce genre de cas alors que d autres bien plus urgents et vitaux attendent ....

  • Responsabilité personnelle le 11.06.2019 14:12 Report dénoncer ce commentaire

    Quand on ne sait pas assumer ses propres actes, il faut chercher un coupable.

  • lesona le 11.06.2019 14:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Une belle histoire Belge qui n’a pas bien finit

Les derniers commentaires

  • Boba le 12.06.2019 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    J'imagine déjà le mari (qui la défend)... "Mais qu'as-tu fait ma chérie ? - C'est mon amant, il m'a fait tomber du capot pendant qu'il était sur moi ! - Oh mais quel négligence, on va l'attaquer au tribunal !" LOL

  • Régine le 12.06.2019 15:39 Report dénoncer ce commentaire

    Peut être aussi porter plainte contre le constructeur automobile , tous les capots ne se valent pas ! LOL

  • gonzi le 12.06.2019 13:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ne vous inquiétez pas il rafle tous l’argent et il se barre. C’est juste une façade pour se venger de l’amant et de sa femme

  • Des Faits le 12.06.2019 10:35 Report dénoncer ce commentaire

    Alors son mari est cocu et de plus il la défend!!! Désolé ce n'est pas pour de l'amour en vers sa femme.

    • @des faits le 12.06.2019 13:54 Report dénoncer ce commentaire

      non en effet, c'est pour la vengeance, pas pour l'amour!

  • cerise le 11.06.2019 19:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce sont les risques