Musée insolite

11 juin 2021 08:49; Act: 11.06.2021 09:05 Print

Seriez-​​vous prêt à servir votre tête sur un plateau?

Ouvert depuis 2015, la folie du Musée des Illusions continue de se propager à travers le monde, avec des prochaines ouvertures en Europe.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Servir sa tête sur un plateau sans verser une goutte de sang ou se prendre en photo en train de marcher au plafond, c'est possible dans un musée de Zagreb qui fait des émules de Paris à New York en passant par Kuala Lumpur.

«C'est quelque chose de différent, en rapport avec le cerveau mais aussi quelque chose de marrant», résume Roko Zivkovic, 39 ans, tête pensante du concept avec son ami Tomislav Pamukovic.

«Chambre d'Âmes»

Inspirés par Brain Games, populaire série américaine explorant les sciences cognitives, ils ont ouvert le Musée des Illusions en 2015 afin d'enrichir l'offre culturelle de la capitale croate face à l'augmentation de la fréquentation touristique.

Les visiteurs peuvent stimuler leurs petites cellules grises tout en s'amusant devant des dizaines de trompe-l'oeil, casse-têtes et autres illusions d'optique. Parmi les attractions les plus populaires, la «tête sur un plateau» où chacun peut s'admirer décapité ou la «chambre d'Âmes», où les visiteurs grandissent et rapetissent façon Alice au pays des merveilles.

30 musées

À la grande surprise des créateurs, le succès fut immédiat. L'année suivant l'ouverture, en 2016, le musée était le plus fréquenté de Zagreb avec plus de 100 000 visiteurs. Ils se lancèrent donc dans les franchises :Vienne, Belgrade, Berlin, New York, Paris, Dubaï, Le Caire, Kuala Lumpur, le concept a essaimé sur quatre continents.

«On ne s'est jamais arrêtés, on a aujourd'hui 30 musées à travers le monde», lance Roko Zivkovic, annonçant des ouvertures prochaines à Lyon, Milan, Séville, Budapest, Tel-Aviv et Philadelphie. Les concepteurs ne veulent pas d'un «musée classique» où les gens sont tenus de contempler en silence. Ils veulent qu'ils s'amusent et encouragent les visiteurs à prendre des selfies pour les partager en ligne, aspect clé de leur stratégie commerciale.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • YOLO le 11.06.2021 11:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai visité celui en Malaisie,à Kuala Lumpur,mais j'ai eu un peu de mal à le trouver (non ce n'était pas une illusion). Ce fût intéressant et pas seulement pour les enfants.

  • Vrai journaliste chez l’essentiel ? le 11.06.2021 10:02 Report dénoncer ce commentaire

    Quand est-il des nouvelles lois liberticides en préparation dont vous ne parlez pas ? C’est un peu plus important ne pensez-vous pas. Votre devoir est d’informer les gens.

  • Cirque des Romains le 11.06.2021 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    Nos politiciens sont les meilleurs magiciens. C'est le cirque chaque semaine.

Les derniers commentaires

  • Cirque des Romains le 11.06.2021 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    Nos politiciens sont les meilleurs magiciens. C'est le cirque chaque semaine.

  • YOLO le 11.06.2021 11:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    J'ai visité celui en Malaisie,à Kuala Lumpur,mais j'ai eu un peu de mal à le trouver (non ce n'était pas une illusion). Ce fût intéressant et pas seulement pour les enfants.

  • Vrai journaliste chez l’essentiel ? le 11.06.2021 10:02 Report dénoncer ce commentaire

    Quand est-il des nouvelles lois liberticides en préparation dont vous ne parlez pas ? C’est un peu plus important ne pensez-vous pas. Votre devoir est d’informer les gens.

    • Esprit lucide le 11.06.2021 12:37 Report dénoncer ce commentaire

      Entre le devoir et l'argent, il y a un Monde.. C'était toujours ainsi, le peuple a toujours été manipulé. Le fond reste le même, les méthodes se sont modernisées.