États-Unis

15 septembre 2020 10:43; Act: 15.09.2020 10:58 Print

Tiré de sa sieste au bord de la piscine par un ours

Un Américain a été réveillé par un ours curieux, samedi, dans le Massachusetts. Cette rencontre s’est déroulée sans encombre.

Sur ce sujet
Une faute?

Confortablement installé au bord de sa piscine samedi, à Greenfield (Massachusetts), Matthew Bete n’a pu résister à l’appel de la sieste. L’Américain était lové dans les bras de Morphée quand un ours noir est entré dans la propriété à pas feutrés. Le plantigrade s’est d’abord abreuvé dans la piscine avant de s’approcher de son hôte. Curieux, l’ours a reniflé le pied droit de Matthew, puis lui a donné un petit coup de patte amical.

Réveillé en sursaut, l’habitant n’a pas semblé le moins du monde effrayé par l’animal. Au contraire, il a tout de suite dégainé son téléphone pour immortaliser cet improbable visiteur et partager cette rencontre avec son épouse. «Il m’a envoyé une photo d’un ours en train de courir dans le jardin et m’a écrit que l’animal avait touché son pied quand il dormait près de la piscine. Bien sûr, j’ai cru qu’il plaisantait», raconte Dawn Bete.

L’Américaine explique sur Facebook que son mari ne savait pas très bien comment se comporter face au plantigrade. «Il savait qu’il n’arriverait pas à se lever assez rapidement mais qu’au moins, il y avait une autre chaise et une table entre eux au cas où», écrit-elle. Sur son site Internet, l’État du Massachusetts conseille aux gens qui croiseraient un ours de «crier» ou de «faire beaucoup de bruit», parce que «leur première réaction à quelque chose d’inhabituel est de partir».

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Unicorn le 15.09.2020 11:45 Report dénoncer ce commentaire

    Et la première chose qu'il fait c'est prendre son téléphone pour "documenter" la situation. Ce n'est pas étonnant que la société moderne parte en sucette.

  • cocou le 15.09.2020 11:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cet ours est magnifique et en plus il remercie son hôte

  • madiou le 15.09.2020 13:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Unicorn, c’est un réflexe normal quand vous êtes en danger ou quand vous ne savait pas quoi faire (comme le dit sa femme), vous sortez le téléphone. Cette personne a contacté sa femme et a décrit la situation qu’il était en train de vivre. Une photo vaut mieux que mille mots.

Les derniers commentaires

  • Unicorn, l'original le 16.09.2020 16:32 Report dénoncer ce commentaire

    Evidemment qu'il filme avec son portable, rien de plus normal que de retenir les moments mémorables de sa vie, avec les techniques modernes, car la mémoire et l'esprit ont tendance à colorer, dramatiser, transformer la réalité des événements. Ce qui m'interpelle c'est la caméra de surveillance du voisin, dont il ignore sans doute l'enregistrement. Et la publication a-t-elle été faite avec son accord préalable? P.S. pas si facile non plus d'imiter Unicorn.

  • Zeljko le 15.09.2020 22:50 Report dénoncer ce commentaire

    Belle mise en scène!

  • Danièle le 15.09.2020 13:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    j'avoue ne pas comprendre. il dort et filme en même temps? il y avait une autre camera?

  • madiou le 15.09.2020 13:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Unicorn, c’est un réflexe normal quand vous êtes en danger ou quand vous ne savait pas quoi faire (comme le dit sa femme), vous sortez le téléphone. Cette personne a contacté sa femme et a décrit la situation qu’il était en train de vivre. Une photo vaut mieux que mille mots.

  • Nocorn le 15.09.2020 13:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Unicorn. S'il ne l'avait pas documenté, des gens comme vous ne l'auriez pas cru et l'auraient réduit à un menteur. Le problème ne sont pas les documentations mais les selfies, dont les visages cachent les détails qui comptent. Ne mélangez pas tout.

    • ni pour ni contre le 15.09.2020 17:57 Report dénoncer ce commentaire

      Nocorn . Caméra de surveillance pas le téléphone le document .