Série culte

24 avril 2019 16:17; Act: 24.04.2019 16:58 Print

Trudeau fait ses débuts dans les «Simpson»

Homer Simpson et sa famille reviennent au Canada pour un épisode qui doit être diffusé dimanche, avec une apparition du personnage du Premier ministre canadien.

Sur ce sujet
Une faute?

C'est un journaliste qui imite la voix de Justin Trudeau, le vrai Premier ministre ayant «poliment décliné» l'invitation. Le journaliste en question, Lucas Meyer, reconnu comme un honnête imitateur de M. Trudeau, a décrit une expérience «plutôt surréaliste», lors d'une interview à la chaîne CBC. Le Premier ministre n'apparaît que dans deux scènes, dont une pourrait être coupée au montage, selon lui. «Il n'y a qu'une poignée de répliques».

Selon les médias canadiens, l'épisode, intitulé «D'oh Canada», raconte notamment comment la fille Simpson, Lisa, se voit accorder l'asile au Canada lors d'un voyage familial aux chutes du Niagara, à la frontière américano-canadienne. Le scandale SNC-Lavalin, du nom de cette société en faveur de laquelle M. Trudeau est soupçonné d'avoir fait pression sur la justice, pourrait également être évoqué lors de l'épisode, a raconté à l'agence Presse canadienne l'un des auteurs et producteurs de la série animée, Tim Long, lui-même d'origine canadienne.

Une visite qui avait fait grand bruit

Ces soupçons d'ingérence politique dans une procédure judiciaire ont provoqué depuis février la plus grande crise du mandat de Justin Trudeau, désormais distancé dans les sondages par le parti conservateur à six mois des élections législatives fédérales. Les auteurs de la série ont demandé à M. Trudeau s'il souhaitait prêter sa voix à son propre personnage. «Nous avons poliment décliné l'invitation», a indiqué l'une de ses porte-parole.

La précédente visite au Canada des Simpson remonte à 2002. À l'époque, elle avait fait grand bruit: plusieurs responsables politiques s'étaient fendus de communiqués pour saluer l'arrivée de la célèbre famille, et la chaîne Global News avait organisé un tapis rouge avant la projection.

Dans cet épisode, les Simpson étaient montés en haut de la tour CN à Toronto. Homer Simpson avait tenté de se blesser pour pouvoir bénéficier de la générosité du système de santé canadien. En 2014, un média avait révélé que Stephen Harper, le prédécesseur de Justin Trudeau, était abonné au compte Twitter d'Homer Simpson. L'ancien Premier ministre conservateur s'était rapidement désabonné suite à ces révélations.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.