Réaliser un rêve?

14 novembre 2021 12:03; Act: 14.11.2021 12:57 Print

Un avion conçu pour faire l’amour à deux (ou plus…)

La compagnie Love Cloud propose de s’envoyer en l’air à 1 600 mètres au-dessus de Las Vegas. Un matelas peut accueillir jusqu’à six passagers à la fois.

storybild

Un pilote de la compagnie Love Cloud pose dans le bimoteur Cessna aménagé en nid d’amour. (photo: Love Cloud)

Sur ce sujet
Une faute?

Vous avez toujours voulu appartenir au Mile High Club? Oui, le petit cercle d’élus qui ont eu un rapport sexuel dans un avion. Eh bien, votre rêve peut devenir réalité si vous faites appel aux services de Love Cloud, une petite compagnie aérienne américaine spécialisée dans les vols romantiques: dîner, mariage ou même sexe. Pour son offre nommée Mile High Club flight, la société établie à Las Vegas a aménagé son bimoteur Cessna en nid d’amour. Un matelas agrémenté de coussins peut accueillir jusqu’à six passagers à la fois.

Toutefois, le forfait de base à 995 dollars (env. 870 euros), le plus demandé, est conçu pour un couple. Il s’agit d’un vol de 45 minutes à 1 600 mètres au-dessus du désert du Nevada. Il faut compter 1 095 dollars (950 euros) pour 60 minutes et 1 495 dollars (1 300 euros) pour 90 minutes. Une paroi sépare l’habitacle du cockpit. Donc le pilote ne peut pas observer les ébats de la clientèle.

À l’atterrissage, un certificat attestant l’appartenance au Mile High Club est délivré. Love Cloud propose en extra pour 300 dollars (285 euros) le transport en limousine, une bouteille de champagne, des roses et des chocolats. De quoi vivre pleinement son expérience à Las Vegas surtout depuis que le territoire américain est, de nouveau, accessible aux voyageurs européens.

(L'essentiel/Emmanuel Coissy)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • lililoupipich le 14.11.2021 12:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pendant que certains crèvent de faim, d’autres ne savent plus quoi faire de leur fric

  • wesh jack le 14.11.2021 12:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N’importe quoi franchement !

  • Gérard le 14.11.2021 12:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    D’où l’expression ….s’envoyer en l’air ….

Les derniers commentaires

  • entre guillemets le 17.11.2021 09:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme quoi l ecologie ca s achete... l histoire ne dit pas si on peut prendre qu un seul ticket ...

  • Rocco le 16.11.2021 16:23 Report dénoncer ce commentaire

    Ce n'est pas du tout le même type d'avion que celui de l'article de la page en allemand. Car si c'est pour le faire dans un simple coucou, je reste à terre.

  • LaMouette le 16.11.2021 15:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @Mag : ... il s emblerait qu'ils et elles s emboîtent !

  • sarapapillon le 16.11.2021 08:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Du n’importe quoi!

  • veritis le 15.11.2021 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    si non, le climat, les gens qui ont faim.....