Municipales en France

12 février 2020 17:57; Act: 13.02.2020 09:39 Print

Un candidat inscrit le mot «sexe» sur les affiches

Un candidat écologiste aux municipales à Dijon a fait apparaître le mot «sexe» en gros caractères sur certaines affiches, dans le but d'attirer l'attention des électeurs.

Sur ce sujet
Une faute?

En matière de campagne électorale, la stratégie est culottée: un candidat écologiste aux municipales à Dijon a inscrit le mot «sexe» en gros caractères sur certaines affiches, dans le but avoué d'attirer l'attention des électeurs. «Maintenant que vous êtes attentifs, occupons nous du climat», poursuit, en plus petits caractères, l'affiche de la liste «Un printemps écologiste pour Dijon», placardée dans les rues de la capitale bourguignonne.

«On est un groupe d'écologistes amateurs, on s'est dit que pour avoir un espace dans les médias, il fallait un peu bousculer le genre», explique à l'AFP Bruno Louis, médecin généraliste de 55 ans, et tête de liste. Et le pari semble réussi, puisque après avoir «fait le buzz» localement, les affiches dijonnaises se sont retrouvées dans les pages du quotidien Le Parisien, avant d'essaimer dans la presse nationale. «Ça aura eu le mérite de nous imposer au milieu de la campagne», se félicite M. Louis même si, reconnaît-il, cela ne fait pas rire tous les Dijonnais, à qui il distribue des tracts sur les marchés.

D'autres apprécient cette façon de lancer le sujet de l'écologie. «Nous voulons faire de la politique sans nous prendre au sérieux: la situation écologique et sociale est telle qu'il ne servait à rien de faire du catastrophisme», poursuit Bruno Louis. Mais c'est aussi une façon de se démarquer pour le candidat, ex-EELV et conseiller municipal de Dijon de 2008 à 2014, alors que deux listes écologistes sont concurrentes dans la ville - l'autre étant menée par EELV.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Samuel le 12.02.2020 18:02 Report dénoncer ce commentaire

    Les écolos sont les pires dépravés. Demandez à Cohn Bendit!

  • Mimi le 13.02.2020 13:43 Report dénoncer ce commentaire

    Quelqu'un qui va se retourner sur une affiche d'un parti politique car il y-a perçu le mot "sexe" n'est pas un électeur dans la poche, il s'en fiche du parti et des ces promesses. Et pour le parti, ça veut dire qu'il n'a rien de plus accrocheur… un truc relatif aux élections par exemple? Et quelle image des électeurs cela montre… En gros les gens sont perçus par ce parti comme étant juste intéressé par ça…!

  • NoComent le 12.02.2020 21:06 Report dénoncer ce commentaire

    Excellent ! Le pari est osé mais ça marche !

Les derniers commentaires

  • Mimi le 13.02.2020 13:43 Report dénoncer ce commentaire

    Quelqu'un qui va se retourner sur une affiche d'un parti politique car il y-a perçu le mot "sexe" n'est pas un électeur dans la poche, il s'en fiche du parti et des ces promesses. Et pour le parti, ça veut dire qu'il n'a rien de plus accrocheur… un truc relatif aux élections par exemple? Et quelle image des électeurs cela montre… En gros les gens sont perçus par ce parti comme étant juste intéressé par ça…!

  • Miss57 le 13.02.2020 13:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui sa attire tout de suite un mot puissant!!

  • François à Samuel le 13.02.2020 09:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Samuel, si tu avais raison, la Terre s en porterai très bien, car il y aurait beaucoup plus d ecologiste dans ce cas et donc plus de pollution une Terre propre et de la nourriture saine... Ta remarque est un peu réductrice et sans fondement...

  • NoComent le 12.02.2020 21:06 Report dénoncer ce commentaire

    Excellent ! Le pari est osé mais ça marche !

  • Samuel le 12.02.2020 18:02 Report dénoncer ce commentaire

    Les écolos sont les pires dépravés. Demandez à Cohn Bendit!