En Serbie

02 septembre 2018 15:12; Act: 03.09.2018 12:48 Print

Un concours mondial de cuisine de... testicules

Un festival de cuisine en Serbie organise chaque année un concours bien particulier: fabriquer un plat en utilisant un ingrédient obligatoire, à savoir des testicules.

storybild

Rouleaux de printemps, ratatouille et curry très particuliers étaient au menu à un festival de cuisine en Serbie samedi, avec un ingrédient obligatoire: les testicules. (photo: AFP/Oliver Bunic)

Une faute?

Rouleaux de printemps, ratatouille et curry très particuliers étaient au menu à un festival de cuisine en Serbie samedi, avec un ingrédient obligatoire: les testicules. Le «Concours mondial de cuisine de testicules», dont c'était la 15e édition, attire chaque année tant des groupes de cuisiniers amateurs que des chefs patentés, dans un coin bucolique du centre de la Serbie. Ils y installent des cuisines de fortune dans la forêt, avec des marmites pendues au-dessus de feux de bois, afin de concourir pour le premier prix.

Les testicules cuisinés, de couleur grise avec une texture de rognons, pourraient en rebuter certains, mais les participants en vantent la saveur et les prétendues propriétés aphrodisiaques. «Il y a eu des combinaisons de saveurs vraiment intéressantes... le plat gagnant était super, vraiment fantastique», a ainsi jugé Philomena O'Brien, une Australienne membre du jury qui a départagé une vingtaine de concurrents.

Le créateur du festival, Ljubomir Erovic, est l'auteur d'un livre de recettes intitulé «Cuisiner avec des couilles». Il affirme que manger des testicules augmente la libido des hommes, sujet de nombreuses allusions graveleuses durant la soirée. «C'est vraiment un festival aphrodisiaque», a-t-il dit à l'AFP, avant d'annoncer la victoire d'une équipe serbe, devant des Japonais et des Français. «C'était un vrai défi de faire de la gastronomie française avec des testicules», a déclaré Philippe, un Français qui tient un restaurant à Paris, présentant son menu en quatre plats comprenant des testicules de taureau au foie gras, et des testicules en chocolat pour dessert.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • has6 le 02.09.2018 15:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Testicules de mouton! Spécialité en Azerbaïdjan et c’est très bon, genre ris de veau

  • kniptchen le 03.09.2018 00:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En Espagne, c’est un plat délicat

  • Mikolas le 03.09.2018 08:15 Report dénoncer ce commentaire

    En Espagne, celles qu'on vous sert sont parfois très petites. Mais c'est pas toujours le taureau qui perd...

Les derniers commentaires

  • Jean II le 03.09.2018 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ma femme m'a dit aussi hier soir qu'elle les aimait bien ...

  • Freddy Dalandier le 03.09.2018 12:54 Report dénoncer ce commentaire

    Je préfère les testicules de porc aux amandes.

  • Cheryl Vaillant le 03.09.2018 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    Ah, un bon concassé de roubignolles de waftah au gingembre et aux herbes ! Ça c'est aphrodisiaque!

  • Monique Fladier le 03.09.2018 11:35 Report dénoncer ce commentaire

    J'adore! Avec de la crème , de l'ail, des herbes, des morilles et une petite dose de vin jaune. Tout simplement excellent.

    • Fred le 03.09.2018 20:01 Report dénoncer ce commentaire

      @Monique Fladier : La crème bien blanche et grouillante je présume???

  • Mikolas le 03.09.2018 08:15 Report dénoncer ce commentaire

    En Espagne, celles qu'on vous sert sont parfois très petites. Mais c'est pas toujours le taureau qui perd...