Alternative

20 avril 2019 11:13; Act: 20.04.2019 12:25 Print

Un couple transforme un bus de prison en appart'

Ben et Meag Poirier ont versé sang, sueur et larmes pendant deux ans pour transformer un ancien bus de prison en un lieu de vie.

Tour du propriétaire à bord de l'ancien bus de prison transformé en habitation par Ben et Meag.

Sur ce sujet
Une faute?

Ben et Meag Poirier ne sont pas les premiers à transformer un bus en mini-appartement. Sur Instagram sous les hashtags #buslife, #busconversion et #busadventure, on trouve des dizaines de photos de personnes vivant ou voyageant à bord d'un bus reconverti en habitation.

La particularité du bus de Ben et Meag est son usage d'origine. Le couple vit en compagnie de son chien Moose dans un ancien bus de prison. Ils ont parlé de leur logement mobile au magazine en ligne Apartment Therapy.

«Notre bus est un Chevrolet B6P de 9,4 mètres de long datant de 1989, que nous avons nous-mêmes rénové. Durant de longues années, il était utilisé pour le transport de prisonniers et a temporairement servi de poste de commande mobile au bureau du shérif du comté de Fairfax, en Virginie. Il nous a fallu deux ans, en y consacrant tous les week-ends, pour transformer le véhicule en habitation», racontent Ben et Meag.

Un projet de longue haleine

Le couple a acheté le bus à un «gentilhomme excentrique» du Massachusetts. «Il avait fait l'acquisition du bus lors d'une vente aux enchères et voulait lui-même le transformer. Mais il était du genre à avoir au moins une dizaine de projets de ce genre en cours. Heureusement pour nous, sa femme a réussi à le convaincre de vendre le bus», racontent Ben et Meag.

Le véhicule est finalement revenu à Ben et Meag, car, contrairement aux autres acheteurs potentiels, ils n'étaient pas uniquement à la recherche de pièces de rechange mais envisageaient effectivement d'y vivre. Pour ce faire, il a néanmoins fallu quelques transformations. À l'intérieur du bus, il y avait trois portes qui fermaient à clé et des barreaux aux fenêtres.

Matériaux de seconde main

«Nous voulions faire un maximum des travaux nous-mêmes. Nous avons personnellement réalisé tout ce qui est visible, que ce soit les placards, les tiroirs ou les rideaux. Nous avons conservé deux des portes pour donner un cachet industriel et conférer plus de sécurité au bus», affirme Meag au site Apartment Therapy.

Ben et Meag adorent leur bus. S'ils devaient changer quelque chose d'un simple claquement de doigt, ce serait l'emplacement des branchements électriques datant de l'époque où le bus était utilisé comme poste de commande, assez peu pratiques au sein d'une habitation privée.

(L'essentiel/age)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Kafka le 20.04.2019 11:57 Report dénoncer ce commentaire

    peut-être qu un jour on pourra acheter un vieux tram pour en faire un appartement... qui sait..

  • ITA le 21.04.2019 10:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je trouve cela simplement GENIAL !

Les derniers commentaires

  • ITA le 21.04.2019 10:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je trouve cela simplement GENIAL !

  • Kafka le 20.04.2019 11:57 Report dénoncer ce commentaire

    peut-être qu un jour on pourra acheter un vieux tram pour en faire un appartement... qui sait..

    • Le Togolais le 20.04.2019 15:27 Report dénoncer ce commentaire

      A mon avis si on continue à nous imposer de la sorte ce sera plus vite "qu'un jour" ...