Tout près du Luxembourg

09 septembre 2021 10:41; Act: 09.09.2021 12:01 Print

Un daim fait sa vie avec un troupeau de vaches!

ATTERT - Échappé d'un parc à gibiers, un daim vit paisiblement avec un troupeau de vaches, à deux pas du Grand-Duché. Méfiance avec le retour de la chasse.

storybild

Un daim vit actuellement avec un troupeau de vaches, à Nothomb, dans la commune d'Attert en Belgique.

Sur ce sujet
Une faute?

À moins d'un kilomètre de la frontière avec le Luxembourg, un daim coule des jours heureux avec un troupeau de vaches! L'information insolite a été mise en évidence par TV Lux, le média de proximité de la province belge de Luxembourg. «Aidez-moi à sauver ce daim», implore Sylvie, qui aimerait que l'animal puisse trouver refuge dans un parc à gibiers.

Car elle ne s'en cache pas: elle craint des moments pénibles lors des prochaines semaines. «J'ai peur du moment où le fermier rentrera ses bêtes à l'étable», affirme-t-elle encore à TV Lux. «Le daim va alors perdre sa famille d'adoption». Et d'imaginer le pire dans la foulée, si le gibier croisait la route de chasseurs, à Nothomb, dans la commune d'Attert, à deux pas du Grand-Duché. Ceux-ci pourraient alors l'abattre en toute légalité comme tout autre gibier, dès l'automne.

Le média de proximité précise enfin que ce daim s'est échappé d'un parc à gibiers et que la propriétaire de ce dernier ne s'en est jamais offusqué. Visiblement très soucieuse du bien-être de cet animal, Sylvie vient régulièrement lui rendre visite à proximité des vaches, dans son pâturage d'adoption. Elle aimerait beaucoup que ce daim puisse trouver un endroit où passer l'hiver, avant qu'il ne soit trop tard...

L'histoire insolite du jour ???? avec un appel à l'aide lancé notamment vers le Parc à gibier de saint-hubert

Publiée par TV Lux sur Mercredi 8 septembre 2021

(fl/L'essentiel )

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Antichass le 09.09.2021 14:03 Report dénoncer ce commentaire

    Oui faut faire gaffe. Pour pouvoir tuer un daim, les chasseurs seraient capables d'abattre tout le troupeau de vaches. Mettez tout le monde aux abris !

  • Fritz le 09.09.2021 12:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les tueurs bientôt de retour

  • palma le 09.09.2021 21:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chasseurs .....ne pas tuer ce petit daim SVP, SVP.

Les derniers commentaires

  • blabla le 09.09.2021 22:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo à vous et bonne soirée vivement les soldes

  • palma le 09.09.2021 21:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Chasseurs .....ne pas tuer ce petit daim SVP, SVP.

  • Mais-salomon-vous-etes....? le 09.09.2021 21:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On va se cotiser pour lui acheter un gilet parballe au gamin

  • Thierry le 09.09.2021 20:32 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour bien faire il faudrait un vétérinaire pour l'endormi puis le récupérer et le mètre dans un endroit sur

  • Amstramgram le 09.09.2021 20:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ce que vous appelez gibier, j’appelle cela un animal sauvage qui, par définition, n’a pas de propriétaire… Seuls les gardes forestiers devraient avoir le droit d’intervenir en forêt.