Enterrement alternatif

22 mai 2019 09:05; Act: 22.05.2019 09:42 Print

Un État américain légalise le «compost humain»

Dans l'état de Washington (nord-ouest), une loi va permettre aux défunts d'être transformés en «compost humain», et ainsi retourner littéralement à la terre.

storybild

La société Recompose a mis au point un processus de compostage humain qu'elle s'apprête à commercialiser.

Sur ce sujet
Une faute?

La loi autorisant la «réduction organique naturelle» - officiellement définie comme la «conversion, accélérée et en milieu clos, de restes humains en humus» - a été adoptée fin avril par le parlement local, une première aux États-Unis. Elle a été promulguée mardi par Jay Inslee, gouverneur démocrate de cet État très progressiste et qui est candidat à l'élection présidentielle de 2020 sur un programme misant beaucoup sur l'écologie. La mesure doit entrer en vigueur en mai 2020.

«La recomposition offre une alternative à l'embaumement et à l'inhumation ou à la crémation, elle est naturelle, sûre, durable et permet des économies importantes en matière d'émissions de CO2 et d'utilisation des terres», plaide Katrina Spade, qui a promu la loi auprès des élus locaux. La jeune femme s'est prise de passion pour ces solutions alternatives à l'inhumation voici plus de dix ans et elle a créé à Seattle la société Recompose, qui a mis au point un processus de compostage humain qu'elle s'apprête à commercialiser.

Environ un mètre cube d'humus

Selon les détails communiqués par l'entreprise, il s'agit tout simplement d'accélérer le processus naturel de décomposition du corps en le plaçant avec de la paille, des copeaux de bois et de la luzerne dans un conteneur, où sont créées les conditions idéales d'humidité et d'oxygénation pour que les bactéries fassent leur travail. «Tout est recomposé, y compris les dents et les os», écrit Recompose, précisant «mélanger» le conteneur à plusieurs étapes pour récupérer d'éventuels plombages dentaires, stimulateurs cardiaques et autres prothèses qui ne seraient pas biodégradables.

Au bout de trente jours environ, «le matériau que nous rendons aux familles est très semblable au terreau que vous pourriez acheter dans votre pépinière», assure la startup. La méthode produit environ un mètre cube d'humus, soit l'équivalent de deux brouettes, que les familles pourraient répandre dans leur jardin, voire utiliser pour faire pousser un arbre à la mémoire du défunt.

Pour rappel, au Luxembourg, une pétition réclamant le droit à «l'humusation» - inspirée de la nouvelle loi promulguée dans l'État de Washington - est ouverte à la signature depuis le 2 mai dernier, sur le site Internet de la Chambre des députés.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • et pourquoi pas ? le 22.05.2019 09:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    cette solution me conviendrait bien. A méditer pour le bien-être de notre planète.

  • Jacqueline M le 22.05.2019 12:49 Report dénoncer ce commentaire

    C'est excellent pour les rosiers. je le recommande vivement.

  • Mort de rire le 22.05.2019 10:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait d'accord en plus si c'est gratuit c'est encore mieux.

Les derniers commentaires

  • citoyen le 22.05.2019 14:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on se dirige vers un monde futur de plus en plus inhumain c'est un désastre

    • Fredo le 23.05.2019 17:37 Report dénoncer ce commentaire

      Citoyen quand on est mort on retourne en poussière bouffé par les vers donc on est bien du compost…….

  • Grand Maître le 22.05.2019 13:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et le prix va être plus que bio!! ils vont nous faire croire que ça coûte aussi cher que toutes les solutions actuelles.

  • Yves le 22.05.2019 13:15 Report dénoncer ce commentaire

    Je suis le seul à penser à Solyent Green (Soleil Vert)? Je trouve cette pratique simplement terrifiante!

  • Made in USA... Of course le 22.05.2019 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    Décidément plus rien de sacré, même plus de respect pour soi-même...

  • avis le 22.05.2019 13:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou se trouve la notion du respect du défunt....