Aux Pays-Bas

12 juillet 2019 19:29; Act: 12.07.2019 19:41 Print

Un facteur enterrait le courrier dans la forêt

Un promeneur a découvert récemment des lettres abandonnées dans une forêt néerlandaise. L'auteur des faits a été retrouvé.

storybild

Les policiers ont retrouvés huit trous que le facteur avait creusés. (photo: Facebook / Police de Dooise Meren)

Sur ce sujet
Une faute?

Des milliers de courriers ont été découverts enterrés dans une forêt aux Pays-Bas dans des trous creusés à la pelle par un facteur du groupe postal Sandd. L'employé a été identifié vendredi. La police avait fait l'étrange découverte mercredi après avoir été alertée par un promeneur intrigué par des amas de terre et un bout de pelle dans une forêt près de Laren (centre). Après avoir creusé, la police a retrouvé une «quantité importante» de courriers dans huit trous d'un mètre de profondeur. Certaines lettres ont passé plusieurs semaines sous terre. «Il s'agit pour la plus grande partie de factures, de magazines et de courriers publicitaires», a indiqué à l'AFP Margot van de Coterlet, porte-parole de Sandd.

Deux jours après cette trouvaille, le groupe postal a indiqué avoir identifié le coupable, un facteur dont elle ne révélera pas le nom pour protéger son intégrité. «C'est quelqu'un qui malheureusement n'a pas vraiment respecté notre éthique de travail. Nous prendrons les mesures nécessaires», a déclaré Mme Van de Coterlet, refusant de commenter les motivations du facteur.

Les courriers encore en bon état seront, avec plusieurs semaines de retard, acheminés vers les destinataires. Les lettres trop dégradées seront détruites, en concertation avec les expéditeurs. «Ces courriers ont passé plusieurs semaines sous terre dans une forêt. Ils sont mouillés et sales», a soulevé la porte-parole du groupe postal. «Nous regrettons beaucoup ce qui s'est passé. Notre but est évidemment de délivrer le courrier à l'heure. Clairement, cela n'a pas été le cas», a-t-elle ajouté, déplorant un «triste» incident.

(L'essentiel/nxp/ats)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Intégrité le 13.07.2019 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    un facteur dont elle ne révélera pas le nom pour protéger son intégrité ???? Quelle intégrité ? Parce qu'avec ce qu'il a fait on peut dire qu'il s'agit d'une personne intègre ? Et en plus il faut le protéger.

  • autrou le 12.07.2019 20:58 Report dénoncer ce commentaire

    dommage ce fainéant ((oui pour moi c'est un fainéant ,on enterre le courrier et on se coule douce a la maison pendant ce temps là la paie tombe )) détruis la réputation d'une entreprise et de ses employés

  • David le 12.07.2019 22:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le/La traiter de fainéant est injuste envers les fainéants. Parce que lui, il/elle a pris la peine de creuser un mètre de profondeur afin d'enterrer les lettres&co... hahahahaha Et il ne faut pas oublier le long chemin qu'il/elle a dû marcher pour arriver au trou. hohohohihihohoho

Les derniers commentaires

  • Intégrité le 13.07.2019 12:35 Report dénoncer ce commentaire

    un facteur dont elle ne révélera pas le nom pour protéger son intégrité ???? Quelle intégrité ? Parce qu'avec ce qu'il a fait on peut dire qu'il s'agit d'une personne intègre ? Et en plus il faut le protéger.

  • realite le 13.07.2019 12:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    En tout cas il n est pas pyromane et intelligent

  • Sam1952 le 13.07.2019 07:24 Report dénoncer ce commentaire

    Ben voila !!!! Plus de morale , pas de conscience professionnelle et «  j’menfoutisme total » ! Et je suppose qu’il va réclamer son chômage et peut-être attaquer son employeur , pour licenciement abusif !!!!. Dans ce monde moins vous bosser et plus , on vous trouve de circonstances atténuantes !!!

  • Abalus le 13.07.2019 02:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hahahaha

  • David le 12.07.2019 22:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le/La traiter de fainéant est injuste envers les fainéants. Parce que lui, il/elle a pris la peine de creuser un mètre de profondeur afin d'enterrer les lettres&co... hahahahaha Et il ne faut pas oublier le long chemin qu'il/elle a dû marcher pour arriver au trou. hohohohihihohoho