En France

29 juillet 2019 21:27; Act: 30.07.2019 11:33 Print

Un fémur de dino découvert en très bon état

Des paléontologues français sont aux anges après la découverte d'un os d'un reptile fossile, qui date de 140 millions d'années.

storybild

Le fémur de dinosaure mesure 2 mètres et pèse 400 kilos.

Sur ce sujet
Une faute?

Pour sa dixième campagne de fouilles, une équipe de paléontologues d'Angeac-Charente, dans le sud-ouest de la France, est de nouveau tombée sur un os: un colossal fémur de dinosaure de 2 mètres et 400 kilos, en très bon état malgré ses 140 millions d'années. «C'est un beau cadeau d'anniversaire», sourit Jean-François Tournepiche, conservateur du musée de la ville d'Angoulême (sud-ouest) et coordinateur des opérations dans «un des plus grands sites européens à dinosaures».

C'est déjà la découverte en 2010 d'un fémur de sauropode, dinosaure géant herbivore et quadrupède, qui a fait naître la réputation de cet endroit «unique», véritable joyau du crétacé inférieur, situé entre les villes de Cognac et d'Angoulême, à proximité du fleuve Charente et en plein vignoble.

«C'est blindé d'os»

Depuis les débuts des fouilles, Angeac est un gisement inépuisable: environ 7 000 pièces et 70 000 fragments mis au jour, sur 750 m², selon Ronan Allain, paléontologue au muséum national d'Histoire naturelle à Paris. «C'est blindé d'os», se régale ce rare spécialiste français des dinosaures. Il aime à comparer le site à une «scène de crime» qu'il faut exhumer pour l'analyser aux fins d'«enquête policière». Une enquête qui n'est pas prête d'être bouclée vu la richesse des lieux.

Grâce à de patientes analyses en laboratoire, la science aidera à reconstituer l'«immense puzzle» que les fouilles mettent au jour. «Mais encore faut-il avoir toutes les pièces», souligne M. Tournepiche. La dernière découverte du fémur gauche est d'autant plus remarquable qu'elle est en cohérence avec d'autres gros os trouvés à proximité dans un ensemble - encore incomplet - qui est «probablement» l'arrière-train d'un sauropode, une bête «qui devait faire une trentaine de mètres de long» selon M. Allain. «Plus grand et plus robuste qu'un diplodocus», ajoute M. Tournepiche.

La belle surprise est venue mi-juillet lorsqu'un jeune doctorant, Maxime Lasseron, a commencé à gratter un «bout d'os» qui allait devenir le monumental fémur. Il paraît d'abord un peu abîmé mais se révèle vite un morceau de choix. Ce fémur «est vraiment unique de par sa qualité de préservation, sa fossilisation parfaite, explique Ronan Allain. Il sera plus pertinent au niveau scientifique» que celui de 2010.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Belge le 30.07.2019 11:02 Report dénoncer ce commentaire

    Bon article et bonjour à Monsieur Tournepiche ;-)

Les derniers commentaires

  • Le Belge le 30.07.2019 11:02 Report dénoncer ce commentaire

    Bon article et bonjour à Monsieur Tournepiche ;-)