En Italie

28 octobre 2021 07:52; Act: 28.10.2021 09:51 Print

Un gondolier suspendu pour dopage à Venise

La municipalité a suspendu Renato Busetto pour 13 mois et a annulé sa deuxième place dans la Régate historique de la Cité des doges après un test positif au cannabis.

Sur ce sujet
Une faute?

C'est la première fois dans l'histoire de la célèbre régate qu'un participant est trouvé positif à un test antidopage. La compétition a lieu chaque année en septembre sur le Grand Canal de Venise, où différents types de bateaux s'affrontent, dont les «gondolini» à deux rames - des bateaux plus légers et plus rapides que les «gondoles» traditionnelles - sur lesquels les frères Busetto concouraient.

Renato et Roberto Busetto ont remporté la deuxième place de cet événement sportif le 5 septembre. Lors des contrôles antidopage habituels à la fin de la compétition, qui ne sont effectués que sur les équipes occupant la première et la deuxième place, un échantillon a été trouvé positif.

Une décision «injuste»

Après un nouvel examen des échantillons de sang et d'urine prélevés le 5 septembre, la commission municipale chargée de décider dans ces situations a ordonné la suspension pour 13 mois de Renato Busetto. Selon Venezia Today, un journal local, la deuxième place ne sera pas réaffectée mais restera vacante.

Pour l'avocat de Busetto, il s'agit d'une décision «injuste» envers les frères, qui seront exclus de la prochaine Régate historique. La régate moderne est née en 1841 lorsque la municipalité de Venise a demandé aux autorités autrichiennes de permettre l'organisation d'une course annuelle de bateaux le long du Grand Canal afin d'encourager les gondoliers à s'exercer.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Julian Chun le 29.10.2021 09:50 Report dénoncer ce commentaire

    Il me semble que même le CIO veut supprimer de la liste des substances dopantes le cannabis

  • C'est un fait le 28.10.2021 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    Et oui, l'herbe est un produit dopant. Je sais que ceux qui diabolisent tout vont avoir du mal avec ce concept xD mais oui la Beuh aide à la concentration. Quelqu'un sous l'influence du cannabis au volant de sa voiture aura une meilleure concentration et donc conduite Bref, ce serait bien d'arrêter cette chasse aux sorcières ridicule, et de nous laisser fumer notre herbe tranquilement.

  • Shucku le 28.10.2021 12:15 Report dénoncer ce commentaire

    Sans le pétard il aurait sûrement fini premier. Génial

Les derniers commentaires

  • Julian Chun le 29.10.2021 09:50 Report dénoncer ce commentaire

    Il me semble que même le CIO veut supprimer de la liste des substances dopantes le cannabis

  • C'est un fait le 28.10.2021 14:50 Report dénoncer ce commentaire

    Et oui, l'herbe est un produit dopant. Je sais que ceux qui diabolisent tout vont avoir du mal avec ce concept xD mais oui la Beuh aide à la concentration. Quelqu'un sous l'influence du cannabis au volant de sa voiture aura une meilleure concentration et donc conduite Bref, ce serait bien d'arrêter cette chasse aux sorcières ridicule, et de nous laisser fumer notre herbe tranquilement.

  • Shucku le 28.10.2021 12:15 Report dénoncer ce commentaire

    Sans le pétard il aurait sûrement fini premier. Génial