Haltérophilie

23 février 2020 13:51; Act: 24.02.2020 12:22 Print

Un haltérophile suspendu pour dopage à... 83 ans

Un octogénaire, qui s'était fait prescrire un stéroïde anabolisant par un médecin, s'est fait attraper.

storybild

Photo d'illustration.

Sur ce sujet
Une faute?

L'agence antidopage américaine a annoncé vendredi avoir suspendu Robert Strange, un homme de 83 ans, contrôlé positif à un stéroïde anabolisant lors des championnats du monde masters 2019, qu'il avait remportés dans sa catégorie d'âge et de poids.

Strange, qui a subi un contrôle positif à la DHEA (déhydroépiandrostérone), a été suspendu pour un an, une sanction finalement réduite de moitié car il s'était fait prescrire ce supplément par un médecin, a précisé l'Usada, dans son communiqué. La sanction démarrant à la date de son contrôle, il a été déchu de son titre.

L'octogénaire, vivant en Californie, avait repris l'haltérophilie un an après avoir participé à un essai clinique pour une nouvelle procédure de remplacement de valve cardiaque, selon le San Diego Union-Tribune. Ce qui lui a permis de continuer son activité sportive débutée à 58 ans.

(L'essentiel/afp)