États-Unis

26 août 2019 17:21; Act: 26.08.2019 17:35 Print

Une araignée vivait dans l'oreille d'une Américaine

Une habitante du Missouri pensait que du liquide s'était infiltré dans son oreille gauche. En réalité, il s'agissait d'une recluse brune, araignée venimeuse.

Sur ce sujet
Une faute?

En se réveillant mardi dernier, Susie Torres avait la désagréable impression d'avoir de l'eau dans son oreille gauche. «J'entendais comme un bruissement», raconte à la chaîne KSHB cette habitante du Missouri. Fortement gênée par cette sensation, Susie s'est rendue à l'hôpital dans l'espoir de se débarrasser de ce liquide indésirable.

Sur place, le comportement de l'assistante médicale qui a pris en charge l'Américaine était loin d'être rassurant. «Elle s'est précipitée hors de la pièce, me disant qu'elle allait avoir besoin de plus de monde», témoigne la patiente. Les poils de Susie se sont subitement dressés quand l'assistante a ajouté: «Je crois qu'il y a un insecte dans votre oreille».

«Elles m'ont dit qu'elle était morte»

Déjà très inquiète, la patiente a cru défaillir lorsqu'elle a vu un médecin débarquer avec des instruments effrayants. Après plusieurs tentatives infructueuses, la bête a enfin pu être délogée: il s'agissait d'une recluse brune, une araignée venimeuse. «Les infirmières m'ont dit qu'elle était morte, mais je crois que c'était pour éviter que je panique», raconte Susie, qui a toujours eu une sainte horreur des araignées.

Fort heureusement, l'Américaine n'a pas été mordue. Selon le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), ces araignées ne mordent cependant les humains qu'en cas de contre-pression, par exemple, «par un contact involontaire qui piégerait l'araignée contre la peau». Le venin d'une recluse brune peut provoquer de la fièvre, des frissons, une sudation abondante, des nausées ou des maux de tête. «Elle peut aussi causer une lésion grave qui détruit le tissu cutané», indique le CDC.

Susie, elle, a bien du mal à retrouver le sommeil: «J'ai dormi avec du coton dans les oreilles cette nuit. Je n'avais pas de boules Quies», conclut-elle.

(L'essentiel/joc)