Covid

13 janvier 2022 10:00; Act: 13.01.2022 10:28 Print

Une Chinoise doit se confiner... en plein rencard

Vous dînez chez un petit copain potentiel, pas très causant, lorsque les autorités confinent le quartier jusqu'à nouvel ordre: c'est la mésaventure arrivée à Mademoiselle Wang.

storybild

Sur le réseau social chinois Weibo, le mot-dièse évoquant l'histoire a accumulé des millions de vues. (photo: Pexels- Illustration )

Sur ce sujet
Une faute?

Vous dînez chez un petit copain potentiel, pas très causant, lorsque les autorités sanitaires confinent le quartier jusqu'à nouvel ordre: c'est la mésaventure arrivée à une Chinoise qui partage son expérience sur les réseaux sociaux. La Chine fait face à plusieurs foyers de variants Delta et Omicron - certes très limités, mais que les autorités combattent à l'aide de mesures draconiennes. La grande ville de Zhengzhou (centre) est dans l'œil du cyclone après avoir fait état d'une centaine de cas de Covid-19, depuis la semaine dernière.

Certaines zones de la ville ont ainsi été confinées mercredi 5 janvier... pile au moment où mademoiselle Wang dînait chez un garçon lors d'un rendez-vous préalablement arrangé par sa mère. «Juste après mon arrivée à Zhengzhou, il y a eu un foyer d'infection et son complexe résidentiel a été placé en confinement. Je ne pouvais plus partir de chez lui», a-t-elle déclaré mardi au média chinois The Paper. Mademoiselle Wang était venue dans la ville pour un séjour d'une semaine destiné à rencontrer plusieurs garçons.

«Aussi muet qu'un tronc d'arbre»

«Comme je vieillis, ma famille voulait me présenter à 10 petits copains potentiels. Le cinquième a voulu montrer ses talents de cuisinier, il m'a donc invitée à dîner chez lui». Mademoiselle Wang a publié sur internet des vidéos pour montrer son embarrassante vie quotidienne. On y voit le garçon lui cuisiner des plats, faire des tâches ménagères ou travailler sur son ordinateur pendant qu'elle se repose. Les flammes de l'amour, elles, tardent à se manifester, constate la dulcinée.

«Mis à part le fait qu'il soit aussi muet qu'un tronc d'arbre, il n'est pas mal, déclare-t-elle à The Paper. Même si ses plats ne sont pas très bons, il est toujours motivé pour cuisiner, je trouve ça bien». Elle n'a révélé ni son âge, ni son nom complet ni l'identité du beau ténébreux. Sur le réseau social chinois Weibo, le mot-dièse évoquant l'histoire a accumulé des millions de vues. Mais la forte attention médiatique l'a poussée à retirer les vidéos d'internet. «Des amis l'ont appelé et je pense que cela a eu des répercussions sur sa vie. Je les ai donc retirées pour l'instant», a-t-elle déclaré mardi. «Merci à tous pour votre attention (...) J'espère que l'épidémie se terminera bientôt et que vous autres célibataires trouverez rapidement un petit copain!».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Johann le 13.01.2022 13:57 Report dénoncer ce commentaire

    Je préférerais qu'il y ait des commentaires disponibles pour votre article "Trois enfants sont morts du Covid dans la journée". C'est absurde de lacher ces informations pour faire peur à tous et inciter à vacciner les enfants. Peut on savoir de quelles pathologies ces enfants souffraient? Cela serait intéressant plutot que de lacher des morceaux d'informations pour faire PEUR

  • Un Gars le 13.01.2022 10:44 Report dénoncer ce commentaire

    Un gars pas très causant... ça peut être intéressant...

  • Carina le 13.01.2022 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça aurait pu être bien pire: un mec qui la harcèle toute la journée, ne fout rien ni même à manger et qui parle comme un torrent. Et supporter ça enfermés durant un lockdown.

Les derniers commentaires

  • rotule le 14.01.2022 09:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    HORS SUJET !

  • jeff le 14.01.2022 09:00 Report dénoncer ce commentaire

    Covid-19 : Urgent – Audition du Pr Christian Perronne au Parlement du Luxembourg : Toute la manipulation autour du covid révélée en 8 minutes

  • Luxstory le 14.01.2022 07:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est du chinois ce que tu nous racontes !

  • trop.c.trop le 14.01.2022 06:52 Report dénoncer ce commentaire

    salade de museau, tarte aux poils, oeufs brouillés, etc.... vive la cuisine

  • @@@ le 14.01.2022 06:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Surtout que si vous lisez l'article, nulle part on ne mentionne la mort des enfants...