Robotisation

16 juillet 2019 08:34; Act: 16.07.2019 09:57 Print

Une IA dépouille cinq champions de poker

Une intelligence artificielle a battu cinq champions de poker dans des parties à six, ont annoncé des chercheurs de l'université Carnegie Mellon et de Facebook.

storybild

Sur ce sujet
Une faute?

Après les dames, les échecs, le jeu de go et le poker à deux, une intelligence artificielle a battu cinq champions de poker dans des parties à six, ont annoncé jeudi des chercheurs de l'université Carnegie Mellon et de Facebook. L'exploit de cette intelligence artificielle, appelée Pluribus, est décrit dans la prestigieuse revue américaine Science.

«Pluribus a accompli une performance surhumaine au poker multijoueurs, ce qui constitue une étape majeure pour l'intelligence artificielle et pour la théorie des jeux», relève Tuomas Sandholm, professeur de sciences informatiques à Carnegie Mellon, et codéveloppeur de Pluribus avec le doctorant Noah Brown, actuellement dans l'unité d'intelligence artificielle de Facebook. «Jusqu'à présent, les grandes étapes d'intelligence artificielle surhumaine en termes de raisonnement stratégique se limitaient à des jeux à deux», poursuit-il dans un communiqué de l'université.

Un entraînement rigoureux

Selon les deux concepteurs de Pluribus, la voie est ouverte pour que l'intelligence artificielle résolve davantage de problèmes du monde réel où, comme au poker, des informations sont cachées ou indisponibles et des joueurs bluffent. Pluribus a d'abord battu deux grands champions de poker, Darren Elias et Chris Ferguson. Chacun a joué plus de 5 000 parties contre Pluribus, qui a largement gagné.

La machine s'est ensuite opposée à treize professionnels, cinq à la fois, pour un total de 10 000 parties. Là encore, Pluribus est ressortie victorieuse. Elle s'était d'abord entraînée à jouer contre elle-même au poker Texas hold'em, apprenant au fil de décisions aléatoires les subtilités du jeu. Ses inventeurs l'ont laissée développer ses tactiques, avec des surprises à la clé.

«Changer la façon dont les pros jouent au poker»

«Sa principale force est sa capacité à recourir à différentes stratégies», a commenté le joueur Darren Elias. «Les humains essaient de faire pareil mais, pour les humains, l'exécution laisse à désirer. La plupart des gens n'arrivent pas vraiment à le faire de façon parfaitement aléatoire et avec constance».

Pluribus a ainsi recouru à des coups surprenants, par exemple une décision souvent considérée comme mauvaise par les pros et appelée en anglais «donk betting», quand un joueur mise de façon agressive quand cela ne présente pas d'avantage tactique. Noah Brown va jusqu'à penser que la victoire de Pluribus pourrait «changer la façon dont les pros jouent au poker».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.