En France

13 septembre 2019 18:51; Act: 13.09.2019 19:00 Print

Une tapisserie version «GoT» en Normandie

Arrivée d'Irlande, une tapisserie monumentale retraçant les événements de la série TV est exposée en Normandie jusqu'en décembre.

Sur ce sujet
Une faute?

Une tapisserie monumentale de 87 mètres de long, célébrant la série «Game of Thrones» et inspirée de la tapisserie de Bayeux, est exposée depuis vendredi dans cette ville de l'ouest de la France, a constaté un journaliste de l'AFP.

Exposée à Bayeux, cette tapisserie moderne relate les quelque 70 heures et huit saisons de la série culte américaine, lancée en 2011: une pièce épique qui déroule un récit partant de Winterfell, fief de la maison Stark, aux Iron Islands dirigées par la maison Greyjoy.

La tapisserie a été créée à l'initiative de l'office de tourisme d'Irlande qui voulait conserver «un héritage» après la fin de la série. Elle a été confectionnée en lin par une trentaine de brodeuses des musées nationaux d'Irlande, a indiqué Monica MacLaverty, directrice Europe du Sud à l'office national Tourism Ireland, lors d'une présentation à la presse.

Chef d'oeuvre du Moyen-Âge relatant l'invasion de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant, la tapisserie de Bayeux est un symbole quasi millénaire des relations longtemps belliqueuses entre l'Angleterre et le continent. Ce joyau médiéval raconte la conquête de l'Angleterre par Guillaume le Conquérant (1027 ou 1028-1087), en 58 scènes et sur près de 70 mètres de long et 50 centimètres de haut.

A l'image de la série, le travail sur la tapisserie de «GOT» était un secret bien gardé: les brodeuses ont dû signer des clauses de confidentialité.

«Trois niveaux de lecture»

Selon Antoine Verney, conservateur en chef des musées de Bayeux, la tapisserie de Bayeux est «finalement vraiment la grand-mère de la tapisserie Game of Thrones», les créateurs s'en inspirant jusqu'au choix des matériaux, le lin et la laine.

Elle présente «trois niveaux de lecture», selon Antoine Verney, «comme la tapisserie de Bayeux»: une scène centrale avec la gente des élites guerrières, et puis deux petites bandes d'encadrement peuplées d'animaux fantastiques, symboles et figures symboliques venant nourrir la narration.

Présentée jusqu'au 31 décembre à Bayeux, après avoir été exposée jusqu'en juillet à l'Ulster Museum de Belfast en Irlande, la tapisserie de GOT, plus vive en couleurs que celle de Bayeux, dont les teintes ont été fragilisées par le temps, a déjà été vue par 200 000 visiteurs. Avec cette étape en France, les organisateurs espèrent créer des «interactions» chez les amateurs de tapisserie et fans de la série. Les musées de Bayeux reçoivent chaque année 400.000 visiteurs.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Coup de génie le 13.09.2019 22:40 Report dénoncer ce commentaire

    Très belle et riche idée que voilà. C'est un très bel hommage à la reine Mathilde. Mêler le réel historique et le fictif, fallait oser.

Les derniers commentaires

  • Coup de génie le 13.09.2019 22:40 Report dénoncer ce commentaire

    Très belle et riche idée que voilà. C'est un très bel hommage à la reine Mathilde. Mêler le réel historique et le fictif, fallait oser.