À Porto Rico

20 janvier 2020 20:59; Act: 21.01.2020 10:19 Print

«Voilà qui me fait passer l'envie d'aller en croisière»

La Garde côtière des États-Unis a publié des images impressionnantes de l'évacuation par hélicoptère d'un passager d'une croisière devant être hospitalisé.

Sur ce sujet
Une faute?

Inquiet pour un passager de 34 ans très malade, l'équipage du Carnival Pride a donné l'alerte, jeudi dernier. À ce moment-là, le paquebot de croisière se trouvait à environ 370 kilomètres au nord de San Juan (Porto Rico), bien trop loin pour qu'un hélicoptère de la Garde côtière puisse voler à la rescousse du touriste. Le capitaine du bateau a donc reçu l'ordre de s'approcher de la terre ferme, de manière à ce que l'appareil des sauveteurs ait suffisamment de carburant pour faire l'aller et retour.

Une fois le Carnival Pride à quelque 120 kilomètres des côtes, les secouristes ont envoyé un hélicoptère MH-65 en direction du paquebot. Une vidéo impressionnante montre les sauveteurs hisser le brancard du malade jusqu'à l'intérieur de l'appareil, au-dessus d'un bateau toujours en mouvement. Une fois l'hélicoptère arrivé sur la terre ferme, le trentenaire a été conduit en ambulance vers un hôpital de Porto Rico, écrit la Garde côtière des États-Unis.

Portée de l'appareil mise à rude épreuve

«Cette affaire a vraiment mis la portée de notre hélicoptère MH-65 à l'épreuve», a expliqué Katy Caraway, pilote de la base aérienne de la Garde côtière américaine Borinquen, située à l'aéroport international Rafael Hernandez. «Le succès de cette évacuation médicale est dû à la combinaison de l'entraînement et de l'efficacité de notre équipage avec la conduite professionnelle de Carnival Pride tout au long de l'opération», s'est-elle félicitée. L'homme évacué se porte bien.

Les images de ce sauvetage de haut vol ont laissé pantois les internautes, qui ont été nombreux à féliciter les garde-côtes pour leur travail: «Voilà de quoi me faire passer l'envie d'aller en croisière!», a plaisanté l'une d'entre eux. «Pas moyen que je puisse faire ça en étant réveillée», a commenté une utilisatrice de Facebook. «Nous sommes sur cette croisière. L'hélicoptère était au-dessus de notre balcon», a témoigné pour sa part une passagère.

(L'essentiel/joc)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Belge, une fois le 21.01.2020 06:57 Report dénoncer ce commentaire

    L'Essentiel: on ne pourrait pas arrêter a chaque clic de m'envoyer la réclame pour Audi, cela commence à devenir emmerdant...

  • Benny le 20.01.2020 22:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour ma part, jamais plus de croisière, mon épouse et moi avons vécu un calvaire avec MSC réservé via We Love To Travel. On te laisse dans ta merde, aucune communication, voire limite si ce n’est pas de ta faute. Merci les organisateurs de voyage de rêves!!!!!

  • WakaWaka le 21.01.2020 07:35 Report dénoncer ce commentaire

    Le boucher fait pareil avec les cochons quand il livre le HLM flottant !

Les derniers commentaires

  • Eurocopter le 21.01.2020 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Petite pensée pour tous les collègues de LAR. Combien de vies sauvées ? Merci.

  • byby le 21.01.2020 09:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    E moi meme pas de permis de conduire

  • WakaWaka le 21.01.2020 07:35 Report dénoncer ce commentaire

    Le boucher fait pareil avec les cochons quand il livre le HLM flottant !

  • Le Belge, une fois le 21.01.2020 06:57 Report dénoncer ce commentaire

    L'Essentiel: on ne pourrait pas arrêter a chaque clic de m'envoyer la réclame pour Audi, cela commence à devenir emmerdant...

    • pioups le 21.01.2020 09:33 Report dénoncer ce commentaire

      vive les bloqueurs de pub !

  • Benny le 20.01.2020 22:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour ma part, jamais plus de croisière, mon épouse et moi avons vécu un calvaire avec MSC réservé via We Love To Travel. On te laisse dans ta merde, aucune communication, voire limite si ce n’est pas de ta faute. Merci les organisateurs de voyage de rêves!!!!!

    • Antoine le 21.01.2020 19:52 Report dénoncer ce commentaire

      @ Benny: Cela fait 35 ans que tous les ans nous partons en croisière et maintenant que nous sommes retraités nous avons déjà fait 2 fois le tour du monde. Super génial.