Affaire «LuxLeaks»

12 avril 2016 07:30; Act: 12.04.2016 11:13 Print

«S'il le fallait, Antoine Deltour recommencerait»

LUXEMBOURG - Le procès d'Antoine Deltour à l'origine de LuxLeaks débute le 26 avril. Son avocat luxembourgeois nous répond.

storybild

Les révélations d'Antoine Deltour ont secoué le Grand-Duché. (photo: Editpress/Fabrizio Pizzolante)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

L'essentiel: Dans quel état d'esprit se trouve Antoine Deltour avant son procès?

Me Philippe Penning: Antoine Deltour ne regrette rien. Son amertume s'est dissipée avec l’impact immense de son geste et les avancées politiques qui s’en sont suivies. Il a agi, mu par sa seule conscience, de façon totalement désintéressée. Il est contrarié en revanche que le Luxembourg, PwC et quelques entreprises aient été sévèrement mis en cause alors que les pratiques révélées sont systémiques. Antoine Deltour n’a jamais voulu que les noms du cabinet d’audit et de ses clients soient mis sur la place publique.

Avec le recul, changerait-il d'attitude?

Il estime qu'il recommencerait probablement compte tenu de l’impact déterminant que ces révélations ont eu sur le débat public et l’avenir de la fiscalité des entreprises en Europe. Et ce malgré les conséquences personnelles et professionnelles que cela a eu, ainsi qu’au vu de la situation extrêmement difficile à gérer pour lui et ses proches.

Qu'attendez-vous du procès?

Un jugement en cohérence avec la condamnation quasi unanime de «pratiques fiscales inacceptables» et avec la volonté affichée d’une plus grande transparence.

Seize mois après le lancement de cette affaire, les pratiques ont-elles évolué?

Au Luxembourg, on entend que c’est en train de s’institutionnaliser. Ce serait une commission de cinq personnes qui en aurait la charge. À l’international, si l’échange automatique des tax rulings devrait réduire considérablement leur caractère potentiellement dommageable, le contexte qui a conduit aux pratiques les plus nuisibles n’a pas pour autant changé.

Recueilli par Gaël Padiou

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • pigeon le 12.04.2016 08:30 Report dénoncer ce commentaire

    La réalité c'est que c'est un ptit jeune, ça s'est mal passé dans son boulot et il s'en est vengé...mais maintenant c'est l'heure des jeux d'avocats pour le faire passer pour un lanceur d'alerte bienfaiteur...

  • culprit le 12.04.2016 08:29 Report dénoncer ce commentaire

    Très bien, "il recommencerait", c'est qu'il est prêt à assumer la peine qu'il mérite.

  • Pyjama rayé le 12.04.2016 09:07 Report dénoncer ce commentaire

    "Qu'attendez-vous du procès?" Un Jugement en cohérence avec la condemnation unanime «de vol domestique, d’accès ou de maintien frauduleux dans un système informatique, de divulgation de secrets d’affaires, de violation de secret professionnel et de blanchiment-détention des documents soustraits». C'est le seul truc avéré...les pratiques qu'on le veuille ou non n'étaient pas illegales contrairement a ce qui est reproché a son client! Il a voulu faire la malin se croire au dessus des lois trés bien qu'il soit condamné et qu'il paye (Prison ferme et amende) Rien d'autre a ajouter.

Les derniers commentaires

  • Grincheux le 13.04.2016 03:15 Report dénoncer ce commentaire

    Le tribunal statuera et un jugement sera renda...le reste est sans importance, les chiens aboient et la caravanne passe...

  • Coeur dévastateur le 13.04.2016 02:49 Report dénoncer ce commentaire

    Des photocopies ne sont pas du vol. Pour ceux qui parlent de vol et exigent des peines exemplaires, je présume qu'ils ont eu accès au dossier pourtant inaccessible du procureur. Cette justice du trottoir, on se croirait au temps de l'inquisition. A tous ces haineux ignorants et en soutien d'Antoine Deltour, une citation d'un ancien avocat : "Même si tu n'es qu'une minorité, la vérité reste toujours la vérité" Ghandi.

    • @coeur dévasté le 13.04.2016 08:55 Report dénoncer ce commentaire

      Faire des copies de documents appartenant a une entreprise et les utiliser dans son interet personel, alors que ces documents sont la propriété de l'entreprise c'est du vol. On a pas besoin d'avoir accés au dossier du procureur...les accusations contre lui sont publiées sur internet depuis des mois. On sait de quoi il est accusé, il ne nie pas les faits...donc il est coupable. Il ne reste qu'a la justice de se prononcer sur la sentence....mais tout le reste est trés clair!

    • EU-Watcher le 13.04.2016 10:09 Report dénoncer ce commentaire

      Je vois que l'appareil judiciaire au GDL est devenu entièrement superflu. Plus besoin de juges. Le procès est déjà fait. Nouvelle justice au GDL : plus besoin, ni de dossier, ni de juges. L'internet et les internautes suffissent largement pour faire justice.

    • @EU-blinfolded le 13.04.2016 10:52 Report dénoncer ce commentaire

      Les faits sont la EU watcher! Si la justice est appliquée correctement, il doit être puni sinon la justice ne fait pas son travail. Qu'il ait volé dans un sois disant interet general ou dans l'interet personnel ne joue aucun role. Voler c'est voler, c'est quand meme pas dificille a comprendre! Les accusation sont on ne peut plus clair! Si la justice ne le condamne pas, c'est ouvrir la porte a tous les vols possibles et immaginables avec tjrs comme excuse l'interêt general.

    • Coeur dévastateur le 13.04.2016 11:32 Report dénoncer ce commentaire

      Le vol est ailleurs : Des entreprises qui cachent ce qui n'a pas lieu d'être caché : c'est une forme de vol. Le vol de la vérité. Car ne sachant pas ce que le gouvernement leur arrange en cachette, on ne peut pas voter en bonne connaissance de cause. C'est donc aussi une forme de vol de la démocratie. Antoine Deltour a contribué à nous livrer de la vérité, et peu importe les moyens, tant qu'il n'y a pas de violence. Un grand merci, et courage.

    • @Coeur dévastateur le 13.04.2016 12:16 Report dénoncer ce commentaire

      Si mon voisin passe tous les jours comme un fou au volant de sa voiture dans ma rue, je pourrais donc lui voler "dans l'interet general" afin qu'il ne blesse pas un jour des enfants ou autres personnes qui se baladeraient dans la rue. Et dans ce cas je ne devrait pas être condamné pour le vol de sa voiture puisque je l'ai fait dans l'interet des habitants! Ben la c'est pareil....soit je vole sa voiture, comme deltour a volé les documents...soit je le dénonce et les personnes compétentes se chargent de le réprimander ce que delcour aurait du faire! On ne fait pas justice soi meme!!

    • EU-Watcher le 13.04.2016 15:04 Report dénoncer ce commentaire

      Pensez ce que vous voulez ! Expliquez votre point du vue autant que vous voulez ! C'est votre droit. Mais ne parlez pas comme si vous étiez un homme de droit car cela ne vous réussit pas du tout. Ne dites pas non plus aux gens, que vous ne connaissez pas, qu'ils ont difficile à comprendre seulement parce qu'ils ne vous suivent pas dans vos réflexions.

    • Coeur dévastateur le 13.04.2016 15:30 Report dénoncer ce commentaire

      Les citoyens ont délégué à l'Etat le pouvoir de gouverner, de rendre justice. Si l'Etat n'exerce pas ce pouvoir de manière juste et transparente, chaque citoyen a le devoir, selon sa conscience, de se substituer à l'Etat défaillant, en rendant publique les documents de preuve (copies!). Rien à voir avec se faire justice, ou voler la propriété du voisin. C'est simplement un élément de base d'une démocratie, pour éviter un Etat pseudo-démocratique qui a toujours tendance à virer vers l'autoritaire.

    • ghkcvnh le 27.04.2016 04:55 Report dénoncer ce commentaire

      @Coeur dévastateur, si c'est le chef du commissariat de police qui "passe tous les jours comme un fou au volant de sa voiture dans (ta) rue", tu vas toujours porter plainte ?

  • Jean le 12.04.2016 20:56 Report dénoncer ce commentaire

    Je doute de l’impartialité du juge, comme le juge reçoit son salaire du Luxembourg, qui détourne les impôts, qui honnêtement devraient être payés dans l’Etat d’origine.

  • TramO le 12.04.2016 16:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo à cet homme, il ne mérite pas un tel mépris. Il en a sûrement plus dans le pantalon que ceux ici qui demandent une peine de prison excessive !!

    • Pour une peine de prison le 12.04.2016 17:56 Report dénoncer ce commentaire

      Il ne merite rien d'autre que du mépris de la part du Luxembourg et de tous ses habitants et si il mérite la peine de prison pour les faits pour lesquels il doit etre jugé.. Voler des documents n'est pas en avoir dans le pantallon, mais bien l'acte d'un petit opportuniste naif. En plus on a aucune preuve qu'il n'a pas monnaié son vol a la presse.. Seulement sa parole... Mais qui peut croire un voleur? Sa défense n'a aucune crédibilité. Prison et amende qui l'obligera a bosser pour rien jusqu'a la retraite

    • @Tram0 le 12.04.2016 19:13 Report dénoncer ce commentaire

      Que pensez vous qu'il ait dans son pantalon que d'autres n'ont pas? Je suppose qu'à part quelques invalides ou malades tous les hommes ont la même chose dans leur pantalon!

  • Magnum le 12.04.2016 16:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on à déjà assez avec Marine le pen qui persécute le Luxembourg! que la justice soit faite