Nomination au Luxembourg

29 janvier 2015 15:32; Act: 29.01.2015 19:50 Print

Ainhoa Achutegui à la tête du planning familial

LUXEMBOURG –La directrice de l’abbaye Neumünster va succéder, dès mardi, à Danielle Igniti à la présidence du Conseil d’administration du planning familial.

storybild

Ainhoa Achutegui étrennera ses nouvelles fonctions mardi 3 février. (photo: Editpress)

  • par e-mail
Sur ce sujet
op Däitsch

Après 20 années passées à la tête du planning familial, Danielle Igniti va raccrocher pour se consacrer à d’autres projets. Ainhoa Achutegui va prendre sa place. «Je suis très engagée dans le féminisme, et le Planning est une association militante dont je partage à 100% les positions» affirme celle qui est également directrice de l’abbaye Neumünster, contactée par L’essentiel. «Et mon passé familial joue aussi dans ma décision. Ma mère et mes tantes ont été très actives au planning vénézuélien. C’est normal que je fasse quelque chose comme ça».

Ainhoa Achutegui, qui entre en fonction mardi prochain, arrive par ailleurs au sein d’une équipe déjà bien en place. «Il y a de superbes vices-présidentes, qui sont là depuis très longtemps et sont dans l’action. Et Catherine Chéry (NDLR: la directrice exécutive) fait le travail au jour le jour». Parmi les défis qui attendent le Planning familial, maintenant que «la réforme de l’IVG est derrière», figure notamment «le renforcement de l’éducation affective et sexuelle auprès des enfants. Le planning restera engagé. Elle doit être développée, particulièrement maintenant que les enfants ont accès très tôt à la pornographie».

Autre sujet de société, la gestation pour autrui. «Au regard du droit de la femme, on ne peut pas être pour. C’est considérer la femme comme un outil», confie Ainhoa Achutegui.

(Jérôme Wiss/L'essentiel)