Travail et cohésion sociale

13 octobre 2014 11:12; Act: 13.10.2014 12:55 Print

La pauvreté gagne du terrain au Luxembourg

LUXEMBOURG - 15,9% de la population se situe dans la zone de risque de pauvreté. Un plus haut niveau historique.

storybild

28% des ménages luxembourgeois «affirment avoir des difficultés à joindre les deux bouts» en 2013. (photo: Editpress)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Selon un rapport du Statec présenté lundi, le taux de risque de pauvreté a progressé avec la crise au Luxembourg. Ce taux, qui définit la part de personnes dont les revenus sont inférieurs au seuil de 60% du revenu médian, est passé de 13,6% en 2011 à 15,9% en 2013. C'est davantage que le plus haut niveau historique enregistré en 2009 (14,9%).

De fait, 28% des ménages luxembourgeois «affirment avoir des difficultés à joindre les deux bouts» en 2013, contre moins de 23% en 2012 et «seulement 19%» en 2003, rappelle le Statec. Ces chiffres sont à mettre en parallèle avec le taux de chômage, passé de 4,4% de la population active en 2010 à 5,9% en 2013. «Malgré cette hausse, le Luxembourg affiche après l'Autriche (5,0% en 2013) et l'Allemagne (5,4%), le taux de chômage le plus faible au sein de l'union européenne», souligne le Statec.

Le taux d'emploi des résidents est passé de 69,8% en 2011 à 71,1% en 2013. Le Statec indique que cette hausse «est due à l'emploi des femmes, pour lesquelles le taux est passé de 55,1% en 2003 à 61,9% en 2011 et 64,1% en 2012». «En 2013, conclut le Statec, le taux se stabilise à 63,9%».

(Pierre Théobald/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Le Lion du Nord le 14.10.2014 13:57 Report dénoncer ce commentaire

    C'est effectivement vrai que la pauvreté gagne du terrain. Le meilleur exemple est notre Bettel national. Quand il remplit une fonction officielle et qu'il doit s' habiller comme il s doit il met le costume qui avait déjà servi à son grand-père, c'est celui avec la veste bleue et un col violet/mauve!

  • Mike le 13.10.2014 21:08 Report dénoncer ce commentaire

    Alors quand un débile qui a son bac rentre à l'état, il gagne 3500+-. Moi, je vais faire un bac+5 pour gagner entre 3300-4300€ dépend du secteur. Trouvez l'erreur. Sans oublier que les 5 années, le débile va augmenter encore. Après on s'étonne que tout le monde veuille partir à l'état... En écoutant le secteur informatique, il y a plus de 75% des boîtes externes qui interviennent à l'état, car il y a une bande d'incompétents. Après qqn avec une carrière S, quand j'entends :"oh je gagne que 6000€... " Et si on echangait le salaire du privé au publique. On verra la pauvreté pour une fois.

  • Vindulux 80% pour tous... le 14.10.2014 14:33 Report dénoncer ce commentaire

    L'état compense 80% du dernier salaire aux chômeurs qui acceptent un emploi moins rémunéré. pourquoi l'état ne compense pas les petits salaires à hauteur de 80% du salaire moyen?

Les derniers commentaires

  • Vindulux le 15.10.2014 10:22 Report dénoncer ce commentaire

    Que faire pour réduire la pauvreté au Luxembourg?, sans augmenter les dépenses de l'état et en améliorant la compétivité des entreprise,s créatrices d'emploi.

    • Hatchum le 15.10.2014 10:41 Report dénoncer ce commentaire

      Rien du tout, laissons tout comme c'est actuellement!

    • Fin Europe le 20.10.2014 21:15 Report dénoncer ce commentaire

      Adieu le Luxembourg : pauvreté + fin du secret bancaire = que reste-t-il à ce pays ?

  • Vindulux 80% pour tous... le 14.10.2014 14:33 Report dénoncer ce commentaire

    L'état compense 80% du dernier salaire aux chômeurs qui acceptent un emploi moins rémunéré. pourquoi l'état ne compense pas les petits salaires à hauteur de 80% du salaire moyen?

    • Bordo le 14.10.2014 18:33 Report dénoncer ce commentaire

      N'avez vous pas lu le discours de Bettel? Il ne faut plus dépenser autant!! Moins de pinky pinky aussi pour le pauvres!!

  • Le Lion du Nord le 14.10.2014 13:57 Report dénoncer ce commentaire

    C'est effectivement vrai que la pauvreté gagne du terrain. Le meilleur exemple est notre Bettel national. Quand il remplit une fonction officielle et qu'il doit s' habiller comme il s doit il met le costume qui avait déjà servi à son grand-père, c'est celui avec la veste bleue et un col violet/mauve!

    • Doris le 14.10.2014 17:33 Report dénoncer ce commentaire

      C'est vrai en plus!!!

  • Vertical limit le 14.10.2014 11:24 Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtez donc tous de cracher sur les riches, car sans eux, vous n'auriez pas les soins de santé gratos, écoles gratos, allocs, etc... N'oubliez pas que les riches consomment également, font donc tourner les commerces, paient la TVA etc...

    • Horizontal Thought le 14.10.2014 13:44 Report dénoncer ce commentaire

      Faux : la gratuité n'a rien à voir avec les riches. Ce sont les États au travers de leur législation et donc des peuples qui ont instauré les systèmes de santé, scolarisation, ... D'autre part, si les riches consomment plus ils polluent aussi plus et donc il faut les taxer davantage.

    • Vindulux le 14.10.2014 14:29 Report dénoncer ce commentaire

      Faux: Les riches, les fonctionnaires, gaspillent leur argent à l'étranger . Si vous prenez 3000€ à un prof. et vous distribuez 1000€ à trois travailleurs pauvres cette somme sera dépensée pour vivre au Lux et pas pour des vacances dans un pays tropical.

    • Bud! le 14.10.2014 17:36 Report dénoncer ce commentaire

      Vindulux chacun fait de son salaire ce qu'il veut. Nous ne vivons pas (encore) dans une dictature! Moi je gagne 6.000 euros, oui je vous le dis et je n'en ai pas honte. J'ajoute aussi que je pense les mériter même plus! Je vous dis aussi que je les dépense comme je l'entends et que je n'ai pas envie de les partager!

  • Vindulux le 14.10.2014 11:01 Report dénoncer ce commentaire

    Si on réduit les salaires supérieur à 4000€ et que l'on augmente ceux de mois de 3000 € , le nombre de pauvres diminue mais le salaire médian ne change pas.

    • On peut rêver ... le 14.10.2014 11:16 Report dénoncer ce commentaire

      Il faut donner du pouvoir d'achat aux citoyens, de façon inversement proportionnelle aux revenus qu'ils ont déjà, sous forme d'aide de l'état afin de ne pas pénaliser les petites entreprises, et là, la conso va repartir, les gens seront plus sereins, etc etc ... et avec plus de conso, il y aura plus de taxes qui rentreront dans les caisses et donc les états récupèreront leur mise. C'est pas bon ça comme solution ???

    • Doris le 14.10.2014 18:36 Report dénoncer ce commentaire

      Qui donne plus ou moins dans les salaires? C'est une convention entre le patron et l'employé. Si j'ai une convention avec mon employé de 4.000 euros je lui dois 4.000 euros, pas question de lui couper quoi que ce soit. Si j'ai une convention avec mon patron de 5.000 euros je veux mes 5.000 euros et peu m'importe ce qui se passe chez mon voisin! Mais autrement avez vous aussi pris en considération les nombreux salaires au noir?