Logement au Luxembourg

16 février 2015 07:30; Act: 16.02.2015 09:46 Print

Et vous, ça vous dirait une coloc avec un sénior?

ESCH-SUR-ALZETTE- Les premiers binômes de colocation réunissant jeunes et séniors vont être lancés en mars.

storybild

Avec le logement intergénérationnel, les séniors peuvent briser la solitude et les jeunes trouver à se loger à des prix décents.

op Däitsch
Sur ce sujet

Pour démarrer, l'association Cohabit'Age, en charge du développement du logement intergénérationnel au Grand-Duché, espère former une vingtaine de binômes d'ici la fin de l'année. Actuellement, six jeunes ont fait connaître leur intérêt et une personne sénior a déposé une proposition de logement. Les candidatures pourront être officiellement transmises dès début mars, quand le site de l'association aura ouvert ses portes.

La colocation intergénérationnelle consiste à réunir sous un même toit un jeune (jusqu'à 40 ans) et un sénior (à partir de 50 ans). Différentes formules de cohabitation sont disponibles, de la gratuité de l'hébergement du «jeune» moyennant des temps de présence au foyer (quatre soirs par semaine, un week-end sur deux) au versement d'un loyer dans la limite de 305 euros par mois. Le tout est régi par un contrat de colocation établi et supervisé par Cohabit'Age.

Se développer à travers tout le pays

Le plus urgent pour l'association est de «recruter» des personnes âgées disposées au partage de leur logement. «Un travail de terrain va être mené pour expliquer que l'on s'attache à résoudre une problématique sociale», avec d'un côté la cherté des loyers, de l'autre l'isolement qui menace les séniors, explique Moussa Seck, responsable du dossier.

Cohabit'Age a signé une convention avec Help, veut se rapprocher des travailleurs sociaux et des communes, et va tenir des réunions d'information dans les clubs séniors. Pour 2015, l'activité va se cantonner à Esch-sur-Alzette et au sud du pays. Avant un développement espéré sur l'ensemble du territoire.

(Pierre Théobald)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • gokschter le 16.02.2015 13:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ça existe déjà cette cohabitation en France et ça l'air de marcher

  • Donne le doigt ils prennent le bras. le 18.02.2015 01:38 Report dénoncer ce commentaire

    En tant que retraité je ne passe que quelques mois au pays,de ce fait mon appartement est vide la plupart du temps,j'ai de ce fait donné l'occasion à une jeune personne d'y vivre gratuitement,au début tout était parfait jusqu'au jour ou mes voisins se sont plaints de tapage nocturne,fiesta bruyantes entre copains,bruits de voitures et klaxons tard dans la nuit,cris de personnes alcoolisées à 3h du matin etc etc. Je me suis vu dans l'obligation de mettre un terme à tout cela et me suis juré de ne plus jamais recommencer la même bêtise,voila le résultat lorsque vous aidez certaines personne

  • Betty le 16.02.2015 10:23 Report dénoncer ce commentaire

    Qui ira vivre avec Vindulux??

Les derniers commentaires

  • Erwan le 17.04.2015 15:34 Report dénoncer ce commentaire

    C’est une excellente initiative pour favoriser l’accès au logement pour les plus jeunes. J’espère qu’elle se généralisera à Luxembourg. On pourrait introduire un schéma comme à Londres ou un jeune accepte de trouver une chambre à un loyer bien inférieur à celui du marché en échange de quelque heures travaillées pour aider la personne âgée à faire ses courses, etc.

  • Donne le doigt ils prennent le bras. le 18.02.2015 01:38 Report dénoncer ce commentaire

    En tant que retraité je ne passe que quelques mois au pays,de ce fait mon appartement est vide la plupart du temps,j'ai de ce fait donné l'occasion à une jeune personne d'y vivre gratuitement,au début tout était parfait jusqu'au jour ou mes voisins se sont plaints de tapage nocturne,fiesta bruyantes entre copains,bruits de voitures et klaxons tard dans la nuit,cris de personnes alcoolisées à 3h du matin etc etc. Je me suis vu dans l'obligation de mettre un terme à tout cela et me suis juré de ne plus jamais recommencer la même bêtise,voila le résultat lorsque vous aidez certaines personne

    • Catherine FREYWALD le 24.02.2015 10:32 Report dénoncer ce commentaire

      Ils ne sont pas tous comme ça, malheureusement vous êtes tombés sur une mauvaise personne. Pourquoi faire d'un cas une généralité? Je pense que chaque être humain est différent de l'autre, sinon le monde serait bien triste. Car j'ai eu une personne âgée chez qui je résidais, et elle ouvrait mes lettres, se mettait derrière la porte pour écoutait mes conversations. Donc désolé d'être aussi directe. Et je n'en ai pas fais une généralité..

    • Salut le 26.02.2015 19:36 Report dénoncer ce commentaire

      Ne généralisez pas. J'ai 18 ans pourtant les fêtes, la vie nocturne et l'alcool ne m'intéresse pas vraiment :)

  • Bonne Idée le 16.02.2015 18:47 Report dénoncer ce commentaire

    J' ai une chambre dans mon appartement et comment prendre une colocataire gratuitement.

  • fdhfdsh le 16.02.2015 14:58 Report dénoncer ce commentaire

    J'espere que les personnes qui vont participer au programme vont avoir l'obligation de presenter le casier judicier. le fait qu'une personne est agée ne doit pas dire qu'elle n'est pas de mauvaise foi.et vice versa - les jeunes peuvent etre vraiment malade !

    • Costantini Rina le 16.02.2015 17:50 Report dénoncer ce commentaire

      c'est une bonne chose ,bien si les deux parties ont du respect devant l'autre,le danger peut venir des deux cotés on ne c'est pas qui on prend dans sa maison ,mais les jeunes peuvent s'en aller ,si la chose ne leurs plait pas ,par contre les âgées feront fatiguent de les faire sortir ,si les jeunes se comporte mal .

  • Hugh Hefner le 16.02.2015 14:51 Report dénoncer ce commentaire

    ah mais je suis POUR ! ... je pratique cette cohabitation depuis très longtemps et ça marche très bien!! d'ailleurs j'ai de plus en plus de jeunes locataires, elles ne veulent même plus partir :-)