Économie

03 janvier 2013 07:22; Act: 03.01.2013 07:37 Print

Taux d'emprunt de l'immobilier à la baisse

LUXEMBOURG - En France, les taux pour financer l'achat d'un bien immobilier sont sous la barre des 3%. Et au Luxembourg?

storybild

Pour s'offrir un logement, les banques prêtent à taux très bas, mais prennent toutes les précautions. (photo: Editpress)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Le marché de l'immobilier grand-ducal, contrairement à la France, continue de progresser. Exemple à la BIL où, en un an, «le nombre de dossiers a progressé de 10 % et les volumes financiers de 25 %», selon Tom Anen, le porte-parole de la banque.

Même si le marché se porte bien, les taux d'emprunt ont atteint un taux historiquement bas. Ainsi, pour un taux variable sur 20 ans, «il faut compter entre 2 et 2,15 %, mais cela dépend aussi de la situation globale du client avec sa banque», assure le directeur de la banque de détail pour BGL-BNP Paribas, Romain Girst. À taux fixe, une tendance en hausse au Grand-Duché, comptez autour de 3 %.

Des inconvénients



Chaque système présente cependant ses inconvénients. À taux variable sur 15, 20 ou 25 ans, les mensualités peuvent flamber et à taux fixe, «il y aura des pénalités à payer en cas de rachat de crédit, et cela peut revenir cher», affirme Romain Girst.

D'où ce conseil finalement plein de bon sens: réfléchir à la possibilité de mêler taux fixe et taux variable pour un même emprunt immobilier. Quelle que soit la banque luxembourgeoise à laquelle le client s'adresse, «chaque étude de cas est différente», affirment les deux banques. D'ailleurs, elles conseillent chacune de démarcher plusieurs banques afin de pouvoir comparer.

Patrick Théry

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Jacques Friggit le 03.01.2013 11:14 Report dénoncer ce commentaire

    Le marché se porte bien ? ah bon ? pourtant un article furtif sur l'essentiel publié le 10/12/2012 dont le titre était "le prix des maisons baisse au Luxembourg" en disait long. Donc taux fixe ou variable mieux vaut attendre le prochain cycle avec la chute des prix et gagner 30% du prix initial et donc sur l'emprunt.

  • Superrésistant le 03.01.2013 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    Au moment de l'achat de notre bien immobilier il y à 3 ans pour un taux fixe nous aurions payé près de 400€ de plus par mois, donc nous avons choisit un taux variable en prévision de la crise. Et depuis le taux variable à baissé donc pour l'instant c'est tout bénéf. Vu la situation économique les taux ne devraient pas augmenter avant 2 ans. Peut être à ce moment là le moment de switcher sur un taux fixe car les 10 années suivantes la crise sera passée avant la prochaine crise vers 2018. Regardez bien des crises il y en a toutre les 20 ans, c'est cyclique. Enfin c'est mon avis!!!

  • franci le 03.01.2013 17:16 Report dénoncer ce commentaire

    A la question: et au Luxembourg? Simple. Sur la barre des 15%.Pour les taux fixes entre 20 et 25%. Magnifique.

Les derniers commentaires

  • Alain Hoffman le 10.02.2013 23:08 Report dénoncer ce commentaire

    Evidemment il y a des taux historiquement très bas... donc un jour proche ils vont remonter.... La BCE ne va pas toujors sponsoriser les banques... Là ce sera une vraie catastrophe pour le Luxembourg et sa bulle. Exemple. Luxembourg-Kircherg où certzins promoteurs (pas toujours des aigles en math ni en économie) pensent encore qu'ils peuvent vendrent du neuf à 8000 eur/m2 là où des apparts prestigieux (A)de l'etat et concus par des bureaux d'architecte de premier rang comme Steimetz Demeyer sont vendus 60% moins chers, soit 3200 du m2... cqfd. La bulle va péter.

  • franci le 03.01.2013 17:16 Report dénoncer ce commentaire

    A la question: et au Luxembourg? Simple. Sur la barre des 15%.Pour les taux fixes entre 20 et 25%. Magnifique.

  • Jacques Friggit le 03.01.2013 11:14 Report dénoncer ce commentaire

    Le marché se porte bien ? ah bon ? pourtant un article furtif sur l'essentiel publié le 10/12/2012 dont le titre était "le prix des maisons baisse au Luxembourg" en disait long. Donc taux fixe ou variable mieux vaut attendre le prochain cycle avec la chute des prix et gagner 30% du prix initial et donc sur l'emprunt.

    • nini le 04.01.2013 11:25 Report dénoncer ce commentaire

      va falloir expliquer ça au proprio qui se croient tous propriétaire d'un appart de luxe ou d'un château ptdr. Sans compter les collègues de l'immo qui feraient mieux de faire ou retourner faire les cours au LSC, ils ont pas du bien écouter en classe, pas bien ^^. Entre les proprios mytho et les "agents" type vendeurs de tapis ou aspirateurs, c'est rhaaaaaaaaa. Alors , pour vendre allez-y avant de le faire sans plu-valu, et vous retrouvez coincé entre 2 crédits, pour achetez attendez ^^.

  • Gilles le 03.01.2013 11:05 Report dénoncer ce commentaire

    Croire que le taux fixe peut-être moins cher à long terme que le variable, c'est jouer au poker avec les banques. Elles essaient toujours de couvrir leur risque et font payer une prime élevée sur le fixe.

    • Kiki le 03.01.2013 11:33 Report dénoncer ce commentaire

      Croire que le taux variable peut-être moins cher à long terme que le fixe, c'est jouer au poker avec le futur.

  • Superrésistant le 03.01.2013 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    Au moment de l'achat de notre bien immobilier il y à 3 ans pour un taux fixe nous aurions payé près de 400€ de plus par mois, donc nous avons choisit un taux variable en prévision de la crise. Et depuis le taux variable à baissé donc pour l'instant c'est tout bénéf. Vu la situation économique les taux ne devraient pas augmenter avant 2 ans. Peut être à ce moment là le moment de switcher sur un taux fixe car les 10 années suivantes la crise sera passée avant la prochaine crise vers 2018. Regardez bien des crises il y en a toutre les 20 ans, c'est cyclique. Enfin c'est mon avis!!!

    • Gilles le 03.01.2013 11:01 Report dénoncer ce commentaire

      C'est un excellent calcul. De plus, même en ces temps de crise de l'Euro, la BCE refuse de faire fonctionner la planche à billets et garde son cap de tout faire pour maintenir l'inflation sous la barre des 2%. Si les taux fixe sur 20 ans sont autour de 3%, ça veut dire que les banques ne s'attendent pas à une forte hausse des taux d'intérêts à long terme, et donc le taux variable restera avantageux.

    • Jean-Eude Maurice le 03.01.2013 12:03 Report dénoncer ce commentaire

      Des crises dans tous les 20 ans? 1993, 1997, 2001, 2008, 2010... à moins que ce ne soit que celle de 1973 qui se prolonge... Excellent calcul? Les banques se couvriraient sur le fixe mais pas sur le variable? Ils sont vraiment pas malins ces banquiers... Quoi qu'il arrive, la finance est et restera un casino...