Au Luxembourg

08 mars 2016 19:06; Act: 09.03.2016 10:56 Print

Les vols de nuit en hausse au Findel en 2015

LUXEMBOURG - 1 806 vols de nuit, entre 23h et 6h, ont été recensés l'an passé à l'aéroport du Findel. Une hausse de 16,2% par rapport à 2014. Pourtant les autorisations ont baissé.

storybild

Les vols autorisés entre 23h et 6h concernent quelques cas particuliers comme les vols gouvernementaux ou les vols humanitaires, mais aussi les vols commerciaux réguliers de passagers ou de fret retardés par rapport à l'horaire programmé. (photo: Editpress)

  • par e-mail
op Däitsch

En janvier 2015, le ministre des Transports et des Infrastructures, François Bausch, avait indiqué vouloir «revoir l'organisation des vols de nuit afin d'arriver à une diminution de leur nombre de 5% par rapport à la moyenne des trois dernières années». Dans une question parlementaire, la députée Martine Mergen (CSV) fait remarquer, au contraire, que 1 806 mouvements de nuit ont été recensés par l'Administration de la navigation aérienne (ANA) en 2015, contre 1 554 en 2014, soit une hausse de 16,2%. Il y en avait eu 1 256 en 2012 et 1 493 en 2013.

«Les statistiques avancées (...) montrent une croissance dans le domaine des passagers et du fret transporté. En effet, depuis 2012 il y a eu une certaine reprise des activités dans le secteur du transport aérien», préfère retenir François Bausch. Le ministre défend néanmoins la même position qu'en janvier 2015 et précise qu'il y a eu moins d'autorisations données en 2015 pour ces vols de nuit: «Il y a eu une nette diminution de quelques 23% des autorisations données, 238 en 2014 par rapport à 183 en 2015».

Dix vols charters autorisés

Les vols autorisés entre 23h et 6h concernent quelques cas particuliers comme les vols gouvernementaux ou les vols humanitaires, mais aussi les vols commerciaux réguliers de passagers ou de fret retardés par rapport à l'horaire programmé.

Et le ministre luxembourgeois de préciser que sur l'ensemble de l'année 2015, seulement dix vols charters (vol commercial en dehors des lignes à horaires réguliers) ont été autorisés. Ils concernent notamment des déplacements des équipes de football luxembourgeoise, portugaise et turque.

(NC/YB/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • choupinette le 08.03.2016 23:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    5 par nuit en moyenne... Ça fait beaucoup d'exceptions, non?

  • CLAUDE H le 09.03.2016 07:50 Report dénoncer ce commentaire

    Tant que les vols en provenance des Canaries auront toujours du retard le soir 3 fois par semaine, il y aura toujours du bruit après 23 h.Car plus aucun vol des Canaries n'arrive à l'heure prévue 22h50.Compter entre 1/2 h et 2h30 de retard tous les dimanches,lundis et mercredis soirs et cela toute l'année(seule destination à tourner toute l'année été comme hiver )

  • Saint Juste le 09.03.2016 11:36 Report dénoncer ce commentaire

    Vol de nuit? Pour moi c'est Saint Exupéry

Les derniers commentaires

  • DOUDOULUX le 09.03.2016 20:26 Report dénoncer ce commentaire

    Vindulux nous manque!!!!Qu'il revienne vite......

  • tic tac le 09.03.2016 13:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'aéroport était la bien avant vous ! Quand vous avez acheté votre terrain bcp moins cher la personne ne disait rien ! Pas content ? Déménagez ! Vive les vols de nuit et tant pis pour les blaireau

  • marc le 09.03.2016 11:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personnes ne demande d'habiter ou ce trouve un aéroport à proximité

  • Saint Juste le 09.03.2016 11:36 Report dénoncer ce commentaire

    Vol de nuit? Pour moi c'est Saint Exupéry

  • Louis Blaireau le 09.03.2016 08:35 Report dénoncer ce commentaire

    Les enfants sont perturbés à cause des vols de nuit, les parents sont réveillés par les avions. Résultats ? De mauvais résultats scolaires pour les enfants et une diminution de la productivité chez les adultes. Sans parler d'une santé détériorée. Tout à cause de quelques avions qui pourraient voler de jour. M. François Bausch doit vivre loin des pistes....

    • esteban le 09.03.2016 09:13 Report dénoncer ce commentaire

      Tout à fait Louis Blaireau, puis qui dit mauvais résultats scolaires dit situation précaire plus tard, donc dépression puis mariage râté, donc divorce, puis addiction et névroses et souvent ça fini par le suicide. Tout ça à cause de quelques avions la nuit. Vous n'exagérez pas un peu Monsieur Blaireau ? ;)

    • Jeanne la belette. le 10.03.2016 04:49 Report dénoncer ce commentaire

      @Louis Blaireau. Voila le résultat lorsque l'on veut acheter un terrain à bas prix à proximité d'un aéroport, c'était moins cher et maintenant c'est devenu quasiment invendable à moins de le brader à moins 25, 50% ça fait partie du jeux, vous êtes maintenant condamné à supporter les nuisances sonores, la seule chose que vous pourrez continuer à faire est de râler sans aucun espoir que cela y change quelque chose.