Sillon lorrain

09 mars 2016 11:29; Act: 09.03.2016 13:02 Print

Les usagers des trains ont anticipé la grève

METZ/THIONVILLE - Le trafic a été sérieusement perturbé par la grève SNCF sur le sillon lorrain, mercredi matin. Comme attendu, trois trains sur cinq ont circulé dans la matinée.

storybild

Les usagers ont dans l’ensemble bien anticipé le mouvement de grève. (photo: L'essentiel)

  • par e-mail
Sur ce sujet

Arrivé plus tôt que d’habitude en gare de Metz, Thomas, 28 ans, a vite rebroussé chemin. Voyant son train annulé en raison du mouvement de grève SNCF débuté mardi soir, le jeune homme partira finalement en voiture, quitte à «être sérieusement en retard».

Une option visiblement choisie par de nombreux frontaliers, tant l’affluence s’est révélée moins dense que d’habitude aux heures de pointe. Cinq trains ont circulé entre 6h23 et 8h18 entre Nancy et Luxembourg, soit trois trains sur cinq. « Ceci est conforme à ce qui a été annoncé », indique la SNCF.

«On a l’habitude à force»

Si les usagers ont dans l’ensemble bien anticipé le mouvement de grève, d’autres en ont subi les conséquences. Aude, 21 ans, a dû prévenir son employeur de son arrivée tardive pour cause de train annulé. «Honnêtement, je suis ennuyée, même si la grève peut se justifier».

Même cause, mêmes effets en gare de Thionville où les usagers attendent le prochain train en direction de Luxembourg, un brin désabusés: «C’était annoncé, donc on fait avec. Nous sommes plutôt dans une forme de résignation», explique Fabien, 41 ans qui s’est «organisé en amont» pour ne pas prendre trop de retard sur son travail. «On a l’habitude à force. Je prends le train pour venir au Luxembourg depuis 10 ans. Ce n’est ni la première grève, ni la dernière», conclut Paolo, 40 ans.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • olga le 10.03.2016 05:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour une fois que les cfl ne sont critiqués ...merci

  • GG57 le 09.03.2016 13:42 Report dénoncer ce commentaire

    ce qui serait bien, c'est que les employés de la SNCF communiquent un peu plus sur les raisons de leurs grèves. S'ils passaient avec des tracts explicatifs, les usagers seraient mieux informés. Ils y trouveraient peut-être même du soutien! Je sais qu'on peut trouver les raisons sur le net, mais ce serait intéressant de pouvoir en parler avec eux, afin de mieux les comprendre. Ils seraient peut-être moins fustigés de notre côté aussi :)

Les derniers commentaires

  • olga le 10.03.2016 05:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pour une fois que les cfl ne sont critiqués ...merci

  • GG57 le 09.03.2016 13:42 Report dénoncer ce commentaire

    ce qui serait bien, c'est que les employés de la SNCF communiquent un peu plus sur les raisons de leurs grèves. S'ils passaient avec des tracts explicatifs, les usagers seraient mieux informés. Ils y trouveraient peut-être même du soutien! Je sais qu'on peut trouver les raisons sur le net, mais ce serait intéressant de pouvoir en parler avec eux, afin de mieux les comprendre. Ils seraient peut-être moins fustigés de notre côté aussi :)

    • Mouais le 09.03.2016 18:47 Report dénoncer ce commentaire

      Ça s'appelle le syndrome de Stockholm...

    • DD57 le 10.03.2016 08:55 Report dénoncer ce commentaire

      Rien à faire des raisons de leurs grèves. Heureusement qu'ils ne passent pas avec leurs tracts, je leur ferais manger !