Visite des soldats

29 mai 2014 10:37; Act: 29.05.2014 12:28 Print

Le Grand-​​Duc Henri s'est rendu au Kosovo

LUXEMBOURG - Le chef d'État luxembourgeois s'est rendu mercredi auprès du détachement luxembourgeois au Kosovo.

Voir le diaporama en grand »

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Il s’agit de la quatrième visite du Grand-Duc Henri auprès du détachement luxembourgeois au Kosovo. 22 soldats y sont stationnés depuis septembre 2006. Le chef d’État et sa délégation se sont ainsi rendus à Novo Selo, à 30 km au nord de Pristina, près de Mitrovica. Un échange informel a eu lieu entre les soldats et le Grand-Duc, suivi d'une remise de médailles.

Les soldats ont pour mission de contribuer non seulement à maintenir un environnement sûr et sécurisé, mais également à préserver la liberté de mouvement, et ce, pour tous les citoyens, quelle que soit leur origine ethnique. Le rôle des soldats luxembourgeois est avant tout la recherche de renseignements et les observations statiques et mobiles ainsi que l’exploitation et la diffusion des informations collectées à la chaîne de commandement de la force de l'OTAN au Kosovo (KFOR).

Rencontre avec la présidente du Kosovo

Le Grand-Duc était accompagné du Vice-Premier ministre et ministre de la Défense Étienne Schneider (LSAP). Ils ont également rencontré la présidente du Kosovo, Atifete Jahjaga et pu évoquer des sujets liés aux relations bilatérales, aux relations entre l’Union européenne et le Kosovo ainsi qu’aux développements politiques et économiques récents au Kosovo. Lors de la rencontre avec le commandant en chef de la force de l'OTAN au Kosovo (KFOR), le major-général Salvatore Farina, les échanges de vues ont porté sur les missions de la force de maintien de la paix de l’OTAN et notamment sur la participation militaire luxembourgeoise ainsi que sur la situation actuelle au Kosovo.

Après les bombardements de l’OTAN en 1999, qui visaient à interdire une répression croissante de la part des forces de sécurité serbes et à mettre fin à une situation de quasi-guerre civile, une force de maintien de la paix de l’OTAN – la KFOR – fut déployée au Kosovo pour y stabiliser la situation. Le Kosovo était administré par l’ONU à partir de ce moment-là, qui a aidé à mettre en place des structures de gouvernance autochtones. En 2008, la nouvelle république du Kosovo proclama son indépendance.

(L'essentiel)