Alerte météo

09 février 2016 19:05; Act: 09.02.2016 19:05 Print

Tempête au Luxembourg: un ouvrier grièvement blessé

LUXEMBOURG - Mardi après-midi, un ouvrier a été grièvement blessé sur un chantier, à Luxembourg, en raison des fortes rafales de vent.

storybild

Des plaques d'isolation sont tombées sur un ouvrier. (photo: Police grand-ducale)

  • par e-mail
Sur ce sujet
op Däitsch

Mardi, le vent a soufflé très fort au Grand-Duché. À Luxembourg, un ouvrier a été grièvement blessé en début d'après-midi sur un chantier situé rue Lucien Wercollier, dans le quartier du Limpertsberg.

Un paquet de cinq plaques d'isolation est tombé du toit de l'immeuble sur l'ouvrier qui travaillait avec ses collègues, à 12 mètres en contrebas, précise la police, contactée par L'essentiel.

L'homme a été transporté à l'hôpital. Il se trouve entre la vie et la mort. Un vent de plus de 100 km/h a provoqué la chute du matériel, selon les mesures effectuées par un collège de la victime.

(jd/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Vincent le 09.02.2016 15:17 Report dénoncer ce commentaire

    Y a pas de chômage intempéries au Luxembourg ?

  • Caro le 09.02.2016 18:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est honteux de laisser les ouvriers travailler dehors avec un temps pareille !!! la faute sera toujours pour le plus petit ( le plus pauvre ) les patrons derrière leurs bureaux s'en fichent un de perdu 10 de retrouver c'est la loi du lux

  • Grevisse le 09.02.2016 15:33 Report dénoncer ce commentaire

    "selon les mesures effectuées par un collège de la victime." Si c'est par un "collège", ils étaient au moins plusieurs à avoir mesuré... "collégialement" !

Les derniers commentaires

  • Casque toujours le 23.02.2016 15:23 Report dénoncer ce commentaire

    Avait-il un casque sur la tête cet ouvrier? car très souvent on les voit sans...

  • nath. le 11.02.2016 14:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je connais très bien cette entreprise ! Les mesures ont été respectées se sont des gens très sérieux ! ! les ouvriers n ont rien avoir la dedans !Honteux de pouvoir émettre des avis à qui la faute!blablabla ! il faut parler en connaissance de cause ! et penser avant tout à tout ses collègues sous le choc et à la famille !

  • Léon le 10.02.2016 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    Ma pensée va plutôt à cette homme qui est blessé. Quand on annonce des vents fort c'est au chef de chantier de faire fixer le matériel à risque donc il est aussi responsable !!!

    • Josh le 10.02.2016 20:10 Report dénoncer ce commentaire

      Cela fait parti de l'enquête judiciaire.

  • bodi le 10.02.2016 11:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Intempérie mais bien sûr allé dir au patron que son chantier vas prendre du retard donc pénalité,on est dans une société où ci tu doit gagner 100000€grâce à un chantier le patron ne veut surtout pas perdre 3000/10000€ meme au risque de ces ouvriers ce qui en passant pour la plus part ne sont que des numéros payer au minimum,ci tu est pas content jte vire,et qui est là pour défendre les ouvrier???quand le Luxembourg ou les pays frontalier ce rendrons compte que le gouvernement protège les patrons!!!une enveloppe une bonne bouffe et le tour est jouer!!encort combien d'accident grave ou de mort juste pour leur confort??bizarement quand c le fils d'un très grand patron qui meurt sur une route alors là dans les 2 semaine qui suivent on installe un radar!!!merci pour ceux qui sont décéder avant!!!!!

    • Léon le 10.02.2016 16:18 Report dénoncer ce commentaire

      Et les vacances en avion gratuit et encore plus! Je sais de quoi je parle.

  • Pata Tina le 10.02.2016 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    intempéries que veut dire intempéries .... les chefs veulent travailler coute que coute et malheureusement les ouvriers exécutent !!!!! C'est honteux !!!!

    • Et nous, on n'arrête pas le 10.02.2016 20:16 Report dénoncer ce commentaire

      de se plaindre sur la durée des chantiers, pourquoi ils ne travaillent pas la nuit, pourquoi ils ne travaillent pas le weekend etc etc.. Suivez un peu les conversations et vous verrez que nous, la société, sommes tout autant responsables.