Emploi

08 novembre 2013 10:00; Act: 08.11.2013 11:03 Print

Le télétravail gagne du terrain au Luxembourg

LUXEMBOURG - Environ 7% des salariés font du télétravail. Un outil peu à peu adopté dans les entreprises du pays.

storybild

5,7% des femmes font du télétravail, contre 8,3% des hommes. (photo: AFP)

Une faute?

Selon les derniers chiffres du Statec, plus de 7% des salariés bénéficient du télétravail au Grand-Duché. Au milieu des années 2000, ce chiffre était en dessous des 2%, signe d’une progression de cette pratique. Elle reste toutefois inférieure à la moyenne européenne, aux alentours de 18%.

Dans la majorité des cas, le télétravail ne dépasse pas huit heures par semaine. Les disparités selon le statut et les professions sont également importantes. Seulement 5 % des salariés de l’industrie en bénéficient contre 17% dans le secteur de l’information et de la communication. Les professions intellectuelles et cadres dirigeants sont ceux qui y ont le plus recours (13,4%). Contrairement aux idées reçues, la part des hommes pratiquant le télétravail (8,3%) est plus importante que celle des femmes (5,7%).

Une situation qui n’étonne pas Frédéric Evrard, manager du département gestion de projet chez ING Luxembourg: «C’est du 50-50 chez nous. Il s’agit de profils jeunes, des personnes chargées de développer des projets à long terme».

Dans la pratique, le manager ne remarque pas une baisse de la productivité des salariés concernés, malgré quelques inconvénients. «Ça peut poser un problème de sociabilité, voire de réactivité», reconnaît-il. Certaines entreprises demeurent réticentes quant à la mise en place de ce système. Pour Frédéric Evrard, tout est question de «confiance». «Le mode de management est entièrement basé sur les résultats dans les sociétés qui utilisent le télétravail».

Thomas Holzer