Nouvel outil au Luxembourg

14 juillet 2015 11:07; Act: 14.07.2015 15:52 Print

Les PME peuvent évaluer leurs performances

LUXEMBOURG - Avec «Business Check», les PME du pays disposent désormais d’un nouvel instrument leur permettant de faire le point sur leur activité.

storybild

Le nouvel outil, dédié aux PME, doit leur permettre d’identifier les forces et les faiblesses d’une entreprise et proposer des solutions en conséquence. (photo: Illustration)

  • par e-mail
Sur ce sujet
op Däitsch

Aider à pérenniser les PME. Le ministère de l’Économie a lancé ce mardi «Business Check», un nouvel outil à destination des petites et moyennes entreprises (PME) artisanales et commerciales. L’idée: permettre d’identifier les forces et les faiblesses d’une entreprise et proposer des solutions en conséquence.

Via un site Internet mis à disposition gratuitement, chaque société peut procéder à ce diagnostic en insérant des données dont le ministère assure la confidentialité. Les informations à renseigner portent sur l’organisation, la gestion clients, la stratégie et la performance financière. Le «Business Check» les analyse et propose des pistes pour améliorer la performance de l'entreprise.

«Prévenir la faillite»

Besoin de financement, préparation d’une succession, gestion des ressources humaines... Autant de facteurs qui peuvent conduire une PME à se remettre en question.

Suite à ce diagnostic, si la PME décide de recourir aux services d’une société de conseil, 50% du montant des honoraires pourra être supporté par l’État, à concurrence de 100 000 euros. Les entreprises sont aussi incitées à se tourner vers des organismes comme la Chambre des métiers ou la Chambre de commerce pour aller plus loin dans l'analyse. «Le cas échéant, l'instrument peut prévenir les signes avant-coureurs d'une insolvabilité ou d'une faillite», espère Francine Closener, secrétaire d’État à l’Économie.

(Mathieu Vacon/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • seraphim le 14.07.2015 11:48 Report dénoncer ce commentaire

    depuis le temps que je le dis... on doit trouver, promouvoir et soutenir les jeunes pme et les idées innovantes.

  • DIAS PEREIRA FILHO Antonio le 15.07.2015 15:56 Report dénoncer ce commentaire

    Voilà un outil qui pourra bien aider les entrepreneurs à mieux gérer leurs boîtes. Mes félicitations au ministère de l’Économie de Luxembourg.

  • John Doe le 14.07.2015 12:29 Report dénoncer ce commentaire

    Excellente initiative pour les PME, qui sont souvent livrées à elles-mêmes sur notre marché. Est-ce que l'outil sera force de proposition pour des solutions réelles ou seulement des conseils sur axe d'amélioration (e.g. Telle ou telle société pour des conseils, tel outil pour la gestion RH ou la gestion des Stocks etc... etc...) ?

Les derniers commentaires

  • DIAS PEREIRA FILHO Antonio le 15.07.2015 15:56 Report dénoncer ce commentaire

    Voilà un outil qui pourra bien aider les entrepreneurs à mieux gérer leurs boîtes. Mes félicitations au ministère de l’Économie de Luxembourg.

  • Pécuchet le 14.07.2015 17:28 Report dénoncer ce commentaire

    "en insérant des données dont le ministère assure la confidentialité. " Il n'est qu'à relire la presse d'il y a quelques jours pour en être convaincu! L'assurance est sans aucun doute plus que fiable! Il y a peu on apprenait encore à utiliser prudemment les ratios de l'analyse financière sans prendre le risque d'exposer la comptabilité de son entreprise au regard monde entier sous couvert des "assurances" d'un ministère ... peu rassurant! "Pourra être supporté par l’État, à concurrence de 100 000 euros." A quel titre? Généreux "l'Etat" (nous!). Que les patrons se forment ou bien engagent!

  • Claudio le 14.07.2015 15:40 Report dénoncer ce commentaire

    ça peut être utile pour les petits commerçants qui gèrent leur magasin tout seul au quotidien, avec seulement un comptable trop souvent peu professionnel et ayant pris lui même trop de clients. Et pour les services de la Chambre de commerce ou des Métiers, c'est étonnant que pas plus de gens en profitent, question de meilleur pub ou visibilité probablement...

  • Casanova le 14.07.2015 14:54 Report dénoncer ce commentaire

    Oui c'est très bien, d'autant que beaucoup de disruptions arrivent.. après Uber-POP, c'est les loueurs de voitures qui doivent remettre leur business model en question.. etc.. Les petits magasins de proximité doivent aussi rapidement trouver une solution á leur chute, mais dans ce cas lá c'est pas évident.

  • John Doe le 14.07.2015 12:29 Report dénoncer ce commentaire

    Excellente initiative pour les PME, qui sont souvent livrées à elles-mêmes sur notre marché. Est-ce que l'outil sera force de proposition pour des solutions réelles ou seulement des conseils sur axe d'amélioration (e.g. Telle ou telle société pour des conseils, tel outil pour la gestion RH ou la gestion des Stocks etc... etc...) ?