Collaboration au Luxembourg

20 mars 2015 11:01; Act: 20.03.2015 11:47 Print

Les entreprises et l'Adem unies contre le chômage

LUXEMBOURG - Le programme «Entreprises, partenaires pour l'emploi» a été présenté, vendredi matin, au ministère du Travail. Celui-ci vise à rapprocher l'Adem et les entreprises.

storybild

L'Adem et l'UEL s'engagent à établir «des échanges réguliers». (photo: L'essentiel/Thomas Holzer)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Un trop grand nombre d'offres d'emploi échappent à l'Adem. Actuellement, deux postes vacants sur trois ne sont pas déclarés à l'agence. L'accord conclu récemment entre le gouvernement et l'UEL (Union luxembourgeoise des entreprises) vise à pallier cette anomalie, ou tout du moins à l'atténuer. «18 000 personnes sont sans emploi au Luxembourg, c'est un gâchis», a commenté Michel Wurth, président de l'UEL. Concrètement, le programme «Entreprises, partenaires pour l'emploi» prévoit une augmentation du nombre total de recrutements de 5 000 demandeurs d'emploi sur trois ans, par des entreprises via l'Adem. Une attention toute particulière sera portée sur les jeunes, les demandeurs d'emploi plus âgés et les chômeurs longue durée.

Reste désormais à mettre en place les outils pour atteindre ces objectifs. L'Adem et l'UEL s'engagent ainsi à établir «des échanges réguliers». Des conventions de partenariat seront conclues entre les associations sectorielles et l'Adem. Un «Portail pour l'emploi» sera également mis en place sur Internet, fin 2015. Celui-ci comportera un «jobboard» qui permettra aux entreprises de consulter les profils des demandeurs d'emploi inscrits à l'Adem. Ces derniers pourront, de leur côté, avoir plus de détails sur les postes vacants. Pour le volet formation, l'Adem souhaite davantage cibler les besoins des entreprises.

Assurer le «matching»

Le potentiel est réel. Entre septembre 2013 et septembre 2014, plus de 120 000 recrutements ont été recensés au Luxembourg. Les secteurs du commerce, de le construction, de la restauration et de l'hébergement sont au cœur de tous les enjeux. C'est au sein des entreprises de ces branches que l'Adem possède le moins «d'entrées».

Lors de sa présentation, la directrice de l'Adem, Isabelle Schlesser, a insisté sur la nécessité du «matching». Les entreprises ont longtemps reproché à l'Adem d'envoyer une flopée de candidats ne correspondant pas aux profils recherchés. L'Adem s'est lancée depuis plusieurs mois dans une entreprise de sélection, grâce notamment à la mise en place du service employeur. De son côté, l'UEL s'est engagé à «réaliser une campagne de sensibilisation» auprès des entreprises, pour l'embauche des demandeurs d'emploi.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • résidente le 22.03.2015 22:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @sanctionner sur la base de quoi : renseignez vous sur les lois du pays...

  • Jimmy le 20.03.2015 13:02 Report dénoncer ce commentaire

    beaucoup d'embauche abusive...

  • Marc le 20.03.2015 14:10 Report dénoncer ce commentaire

    C'est la croissance qui cree l'emploi, pas l'adem ! Concernant une serieuse pression sur les salaires je confirme avoir entendu la meme chose

Les derniers commentaires

  • Jimmy le 23.03.2015 11:17 Report dénoncer ce commentaire

    Une révolution est en route.. sa parle déjà en 7ème, 8ème, 9ème dans toutes les sections confondues au Lycée, les mots du jour LES FRONTALIERS qui prennent nos Futurs métiers. C'est triste mais c'est la réalité. Ce sont les jeunes sortant des écoles Luxembourgeoises qui souffrirons le plus. A nous les parents de mettre un coup de freins à tout sa...je ne suis pas d'accord que mes enfants né au Luxembourg soit traité de la sorte. C'est honteux ce que font les patrons qui de plus n'habite même pas sur le territoire et bien souvent qui ne veulent pas savoir du pays a par l'argent...

  • lol le 23.03.2015 07:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je n'ai jamais dit que j'étais dans le cas !!! Je constate . J'ai engagé des personnes pour certains de mes clients sur ces critères ... Un peu de réflexion on sang

  • résidente le 22.03.2015 22:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @sanctionner sur la base de quoi : renseignez vous sur les lois du pays...

  • Ex sans emploi résidente le 22.03.2015 20:32 Report dénoncer ce commentaire

    L'idée de fermer l'emploi aux résidents de manière temporaire pourrait résoudre le problème, pourquoi pas tenter cette piste ? Et si elle s'avère être une mauvaise idée, faisons marche arrière ... Au moins on aura essayé !

  • lol le 22.03.2015 10:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il y a aussi des résidents non luxembourgeois! Et qui a mis en place ce dumping du salaire minimum pour un bac+5 ... C'est la ou est le problème. Car oui c'est complété pdt 4 ans mais après? Impossible de continuer à vivre avec 2 307€ brut/mois au GDL quand on en a eu plus de 6 000 pdt des années

    • TU DELIRES le 22.03.2015 13:46 Report dénoncer ce commentaire

      lol = tu délires tu n'as qu'a épargné et arrété de pleurnicher et ne pas manquer de respect envers les gens qui gagnent le salaire minimum ils pleurnichent pas comme toi

    • David le 22.03.2015 14:00 Report dénoncer ce commentaire

      Honnêtement, quelle entreprise souhaite réellement travailler avec des employés diplomés payés le salaire minimum? C'est rare de trouver une personne compétente le rester si celle-ci s'estime lesée, encore plus si le poste demande plusieurs années d'études, et ce qu'elle soit frontalière ou résidente. A vouloir payer pas cher on obtient pas cher.

    • quoiquoi le 22.03.2015 16:09 Report dénoncer ce commentaire

      mais je suis triste pour toi _lol_ 2307 € impossible de vivre tu n'as pas de chance je verse une petite larme pour toi .