#tampontax

27 février 2015 11:19; Act: 27.02.2015 19:40 Print

Le débat sur les tampons débarque au Luxembourg

LUXEMBOURG - Au Royaume-Uni, en Suède et au Canada, des collectifs féministes demandent la détaxation des protections hygiéniques. Ces pays sont rejoints par le Planning Familial au Luxembourg.

storybild

Le planning familial exige que les produits liés à la menstruation bénéficient d'un taux de TVA réduit. (photo: AFP)

  • par e-mail
op Däitsch

Les tampons se retrouvent rarement au centre de l'actualité, pourtant, depuis quelques semaines un débat agite plusieurs pays. Suède, France, Canada ou encore Royaume-Uni se posent la question de la taxation des produits d'hygiène féminine. Dans ce dernier pays, une pétition et le hashtag #tampontax cartonnent (voir ci-dessous).

Des collectifs féministes réclament leur détaxation car ce sont des «produits de première nécessité». Au Luxembourg, la présidente du Planning Familial se pose également la question. «Nous sommes d'avis que si on commence à parler de ce sujet dans les autres pays, il faudrait le mettre sur la table ici. Pourquoi ne pas classer comme pharmaceutiques les produits d'hygiène féminine» se demande Ainhoa Achutegui dans un texte (joliment titré «dérèglement fiscal») publié ce vendredi dans le Lëtzebuerger Journal.

Des règles qui pèsent lourd sur le budget...

Pour rappel, le taux de TVA super-réduit ne s'applique pas aux tampons et serviettes hygiéniques au Luxembourg. Ces produits sont donc taxés à 17%, le taux maximal. Pour des produits dont les femmes ont besoin tous les mois, c'est trop selon le Planning qui réclame un taux de 3% sur les produits liés à la menstruation. Soit le même taux que celui dont bénéficient les préservatifs et les contraceptifs.

Une blogueuse suédoise, très suivie, a récemment revendiqué le remboursement par la Sécurité sociale de ses serviettes et tampons. Et pour cause, d’après ses calculs ils lui coûteront 5 800 euros d’ici ses 50 ans. Un chiffre qui laisse pantois...


Et vous, pensez-vous qu'il faut réduire la taxe sur les tampons et les serviettes hygiéniques? Donnez votre avis en commentant cet article





(Fatima Rougi/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Trazer le 27.02.2015 13:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas daccord...on a aussi besoin tous les jours de dentifrice, deodorant, rasoir et mousse a raser, cottons tiges, gel douche, shampoing etc etc

  • MissGpadetune le 27.02.2015 16:06 Report dénoncer ce commentaire

    Je trouve que c'est une très bonne idée... Effectivement entre les contraceptifs, les Tampax... les femmes ne sont pas épargner! Si on pouvait alléger un petit peu les frais... ça ne ferai pas de mal! D'après les commentaires, je remarque qu'il n'y a que les hommes qui sont contre une baisse de Tva... normal ils ne se sentent pas concerner... et pourtant!

  • gladiator le 27.02.2015 12:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je cite le texte ci dessous ( des RÈGLES qui pésent lourd sur le net) rien a ajouté :)

Les derniers commentaires

  • Carole le 26.03.2015 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    Vive les cups menstruelle, plus économique et écologique que les tampons et autres serviettes hygiénique !

  • Carina le 02.03.2015 11:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    @ la moule: Autsch! Alors vous n'y comprenez que dalle! Les règles viennent de l'utérus, pas des trompes! Ligaturer les trompes empêche une grossesse mais pas les règles. Seule une hysterectomie empêche des règles ou sinon une contraception continue, non remboursée par la CNS. Vous feriez mieux de réviser vos cours de biologie anatomie, cher ami!

  • la moule le 01.03.2015 23:26 Report dénoncer ce commentaire

    ligaturer les trompes. fini les règles fini tampons et serviettes

  • Sunday Girl le 01.03.2015 12:10 Report dénoncer ce commentaire

    De plus en plus d'Américains attrapent une nouvelle fièvre de la guerre; de plus en plus de Juifs veulent quitter l'Europe pour émigrer en Israël; l'Arabie Saoudite accusée d'aider Israël à élaborer des plans pour bombarder l'Iran; le conflit ukrainien qui va nous entraîner vers un cataclysme comme nous n'en avons jamais connu - et la grande question est : Faut il détaxer les tampons!! Incroyable!

  • jean le 01.03.2015 09:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je vous comprends les femmes, mais en période de CED ( Contexte Économique Difficile), on ne peut pas se permettre une détaxation de quoi que ce soit.