Au Luxembourg

11 mars 2016 09:00; Act: 11.03.2016 09:44 Print

La protection des majeurs fait l'objet d'une réflexion

LUXEMBOURG - Une réforme du système de protection des majeurs est dans les cartons. La réflexion est en cours.

storybild

Selon Félix Braz, ministre de la Justice, 4 002 personnes sont concernées par le système de protection des majeurs au Grand-Duché et placées sous tutelle, curatelle ou sauvegarde de justice. (photo: Editpress)

  • par e-mail
Sur ce sujet

La problématique de la protection juridique des majeurs au Luxembourg est revenue sur le devant de l’actualité ces derniers jours. En effet, elle a dans un premier temps fait l’objet d’une question parlementaire de la députée LSAP, Claudia Dall’Agnol, au ministre de la Justice, Félix Braz, mais aussi d’une question élargie à la Chambre des députés, mercredi, par le député ADR, Roy Reding.

4 002 personnes majeures sont concernées par ce système de protection au Grand-Duché et placées sous tutelle, curatelle ou sauvegarde de justice. «718 dans l’arrondissement judiciaire de Diekirch et 3 284 dans celui de Luxembourg», a tenu à préciser le ministre. 537 nouvelles demandes ont été enregistrées pour l’année 2015.

Le projet de réforme en matière de protection des majeurs envisagé depuis 2009 et son corollaire, le plan d’action national «maladies démentielles» élaboré par le précédent gouvernement en 2013, figuraient également au cœur des préoccupations des deux députés. «Une réflexion sur les mesures de protection individuelles en fonction des besoins des majeurs est menée avec les professionnels et les associations concernés», a indiqué Félix Braz. Elle suit son cours!

(Gaël Padiou/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Un remerciement sincère le 11.03.2016 14:20 Report dénoncer ce commentaire

    Mon cas est différent, mais sans la justice je ne serais plus ici. La justice m'a protégé et continue de le faire par rapport à une personne psychologiquement malade de ma famille qui a toujours voulu m'éliminer. La justice n'est pas responsable des malheurs sur terre ; Elle essaye juste d'éviter le pire et de réparer les victimes. Un grand remerciement aux enquêteurs de la police et à la justice de m'avoir redonné une vie.

  • ReSo le 11.03.2016 11:06 Report dénoncer ce commentaire

    Espérant qu'ils passent aussi en revue tous les anciens dossiers ou les concernés subissent actuellement des lourdes conséquences.

  • AnaLisa le 11.03.2016 13:01 Report dénoncer ce commentaire

    Et la réforme sur la protection de la jeunesse ?? La loi date depuis 1992 et n'est plus du tout adaptée au jour d'aujourd'hui.... C'est le meme tribunal pourtant... Pourquoi autant d'empressement pour reformer les tutelles (il y a besoin certes) et pourquoi un tel laxisme pour la jeunesse ??

Les derniers commentaires

  • Un remerciement sincère le 11.03.2016 14:20 Report dénoncer ce commentaire

    Mon cas est différent, mais sans la justice je ne serais plus ici. La justice m'a protégé et continue de le faire par rapport à une personne psychologiquement malade de ma famille qui a toujours voulu m'éliminer. La justice n'est pas responsable des malheurs sur terre ; Elle essaye juste d'éviter le pire et de réparer les victimes. Un grand remerciement aux enquêteurs de la police et à la justice de m'avoir redonné une vie.

  • AnaLisa le 11.03.2016 13:01 Report dénoncer ce commentaire

    Et la réforme sur la protection de la jeunesse ?? La loi date depuis 1992 et n'est plus du tout adaptée au jour d'aujourd'hui.... C'est le meme tribunal pourtant... Pourquoi autant d'empressement pour reformer les tutelles (il y a besoin certes) et pourquoi un tel laxisme pour la jeunesse ??

    • Jean Delanorme le 11.03.2016 16:01 Report dénoncer ce commentaire

      C'est parce qu'un vieux vaut plus qu'un jeune ... certainement en termes monétaires qui sont devenus de nos jours l'unité de mesure pour tout ...

  • ReSo le 11.03.2016 11:06 Report dénoncer ce commentaire

    Espérant qu'ils passent aussi en revue tous les anciens dossiers ou les concernés subissent actuellement des lourdes conséquences.

    • Jean Delanorme le 11.03.2016 16:00 Report dénoncer ce commentaire

      Quels anciens dossiers avec quels concernés et quelles sont les lourdes conséquences ? On ne peut pas émettre une telle phrase qui ne veut rien dire!