Nominations aux oscars

17 janvier 2014 16:04; Act: 12.02.2014 11:32 Print

«Nous y avons mis tellement de passion!»

LUXEMBOURG - Après la nomination de deux films luxembourgeois aux oscars, jeudi, les acteurs du secteur de l'animation ne cachent pas leur fierté au Grand-Duché.

Sur ce sujet
Une faute?

Lorsqu'il a appris la bonne nouvelle jeudi, Ghayt était au travail devant son ordinateur en train d'imaginer des personnages et des décors pour les films à venir. «Quand on a appris que Mr Hublot était nommé dans la catégorie meilleur court métrage d'animation aux oscars, nous avons arrêté de travailler, puis on a fêté ça!», lance le "creative assistant" qui a travaillé sur le film du début à la fin.

Pas de larmes, ni de cris de joie, mais une immense fierté de voir le travail accompli enfin récompensé. «C'est un film dans lequel tout le monde a investi beaucoup de temps personnel. Nous y avons mis tellement de passion et d'envie, qu'aujourd'hui nous pouvons être fiers d'être en lice aux oscars», précise le jeune homme de 25 ans. Car si ce petit bijou de 12 minutes vaut le coup d’œil, rien n'était gagné. «Cela a duré trois ans, car il a fallu aller chercher des fonds. Nous n'avions pas un énorme budget».

Voici une vidéo du travail fait sur le personnage de M. Hublot

Une image de marque pour le pays

Aujourd'hui, Mr Hublot, qui raconte l'histoire d'un personnage renfermé, attachant et bourré de tocs (voir les vidéos ci-dessus), est le premier film de réalisation et de production (à 80%) luxembourgeoise a être nommé aux oscars. Une autre fierté s'ajoute, celle de «Ernest et Célestine», coproduction luxo-franco-belge pour le meilleur film d'animation. «Voir que le Luxembourg est deux fois à l'honneur aux États-Unis, le territoire du film d'animation, est une énorme fierté!», s'exclame Guy Daleiden, responsable à Film Fund, fonds d'aide qui a financé à 72% «Mr Hublot» et à 14% «Ernest et Célestine».

«Vous vous rendez compte. Pour un petit pays comme le Luxembourg, être nommés deux fois et dans le même secteur, c'est énorme», ajoute l'homme qui ne cache pas son enthousiasme. Et cela est bon pour l'image de marque du pays. «Le Luxembourg peut se prévaloir depuis des années d’un secteur de film d’animation de très haute qualité, reconnu grandement par l’industrie audiovisuelle internationale», souligne la ministre de la Culture, Maggy Nagel, qui y voit un vrai capital de créativité pour le Grand-Duché. «Je félicite chaleureusement les équipes du Studio352/Mélusine Productions et Zeilt Productions à l'origine de tout cela», conclut la ministre, en espérant que le rêve devienne réalité, le 2 mars prochain.

Voici un extrait de «Ernest et Célestine». La rencontre entre les deux personnages

(NS/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • nick666 le 18.01.2014 10:26 Report dénoncer ce commentaire

    ça sert a quoi faire de court metrages? est que ç'est un autre moyenne pour demander des fonds europeennes?

Les derniers commentaires

  • nick666 le 18.01.2014 10:26 Report dénoncer ce commentaire

    ça sert a quoi faire de court metrages? est que ç'est un autre moyenne pour demander des fonds europeennes?

    • Sigefroid le 18.01.2014 14:15 Report dénoncer ce commentaire

      Tout ce qui est créatif, sert! Et je me réjouis si des créateurs locaux peuvent accéder à des reconnaissances internationales dans d'autres domaines que "bouffe", bière et blanchiment de fric! Si en plus nous avions des "intellectuels" qui porteraient les couleurs nationales hors des frontières, cela nous donnerait un peu de visibilité autre que le sempiternel paradis fiscal qui n'en est vraiment pas un pour les résidents! Au lieu de pomper de l'argent aux contribuables pour entretenir des politiciens véreux, il vaudrait mieux l'investir dans la matière grise et la créativité!