Sondage au Luxembourg

05 janvier 2016 17:30; Act: 05.01.2016 17:37 Print

Le DP perd en popularité dans la circonscription Est

LUXEMBOURG - Selon un sondage du «Tageblatt», les trois partis de la coalition perdent la confiance des citoyens dans l'Est du pays.

storybild

Les partis au pouvoir seraient bien mal embarqués si des élections législatives avaient lieu ce dimanche. (photo: Editpress)

  • par e-mail
op Däitsch
Sur ce sujet

Si des élections législatives étaient organisées dimanche prochain, voici les résultats qui seraient obtenus dans la circonscription Est du pays. Le parti du Premier ministre (DP) perdrait sept points, passant de 18,6% des votes lors du scrutin d'octobre 2013 à 11,5% d’intentions de vote, selon un sondage à lire mercredi dans le Tageblatt. Au lieu des deux sièges actuels, le DP devrait donc se contenter d'un seul député de la circonscription Est à la Chambre.

Les deux autres partis de la coalition connaissent également une baisse de popularité dans l'Est du pays. Si des élections se déroulaient dimanche, le LSAP et Déi Gréng pourraient tout de même conserver leur siège au Parlement. La formation politique la plus forte resterait le CSV. En tête en 2013, le parti chrétien-social conserverait ses trois élus, passant de 36,9% des votes à 42,5%. Enfin, l'ADR récupérerait le siège perdu par le DP grâce à un score en hausse de quatre points, passant de 8,7 % des voix à 12,7 %.

Résultats du «Sonndesfro» dans la circonscription Est

DP: 11,5 % (un siège)
LSAP: 11,7% (un siège)
CSV: 42,5% (trois sièges)
Déi Gréng: 11,7% (un siège)
Déi Lénk: 3,9% (-)
ADR: 12,7% (un siège)

(PW/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Juste un avis le 05.01.2016 21:42 Report dénoncer ce commentaire

    La vraie question est comment arreter le grand n'importe quoi. Si on regarde ce qu'on fait ceux qui étaient avant alors ce n'est pas mieux. Il faut qu'une initiative citoyenne voit le jour et mette en place une démocratie semi-directe comme en Suisse. Il faut aussi cesser de faire de la politique partisanne (ou politicienne) et donc faire en sorte que tous ensemble on puisse décider et plus se laisser imposer des choix et des projets inutiles (et couteux) dont nous devrons ensuite subir les conséquences. J'ai un rêve, et je suis sur que beaucoup en ont un similaire, et nous sommes majoritaires

  • cl021fr le 05.01.2016 20:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore 11,5% prêt à voter DP....c'est encore beaucoup trop!

  • Blmchen le 05.01.2016 19:00 Report dénoncer ce commentaire

    ganz gud

Les derniers commentaires

  • Hein? le 06.01.2016 14:57 Report dénoncer ce commentaire

    Sur les photos des ministres on voit toujours deux ou trois types derrière. Est ce que sont les fameux gorilles? Si oui de quoi ont ils peur nos politiciens?

  • Emile le 06.01.2016 11:32 Report dénoncer ce commentaire

    C'est bien connu que les électeurs ont une mémoire à court therme. Les gens se plaignent du DP qui a augmenté les impots, mais n'arrivent pas à comprendre que ce gouvernement en est arrivée jusque la, seulement à cause du désastre qu'à commis le gouvernement CSV-LSAP pendant des décennies au pouvoir. Et le pire, est qu'aux prochaines élections, ils vont à nouveau mettre le CSV au pouvoir....

    • @Emile le 06.01.2016 12:13 Report dénoncer ce commentaire

      Mais j'espere avec un partenaire comme l'ADR qui pensera un peu plus aux residents!!

    • OUAIS le 06.01.2016 13:15 Report dénoncer ce commentaire

      Le LSAP est aussi coupable que le CSV

  • Grincheux le 06.01.2016 10:01 Report dénoncer ce commentaire

    De toute façon Monsieur Bettel a dit qu'il s'en fout des sondages, donc son parti ira à la dérive aux prochaines élections, entrainant les socialistes et verts dans la débâcle...le retour du CSV au pouvoir n'enchante cependant pas tout le monde

  • CitoyenLux le 06.01.2016 09:45 Report dénoncer ce commentaire

    Donc si je comprends bien la coalition actuelle serait desavoué ? ;)

    • Mario T. le 06.01.2016 10:27 Report dénoncer ce commentaire

      Dans l'Est seulement!

    • @Mario T le 06.01.2016 12:14 Report dénoncer ce commentaire

      La suite de l'étude serra publié prochainement pour le reste du pays....wait and see...

  • Pierchen le 06.01.2016 09:01 Report dénoncer ce commentaire

    Oubliez lADR. Mais soyez conscients des principes démocratiques non respectés lors des dernières élections. Le résultat de cette trahison est que Aujourd'hui, DP+LSAP+Greng= 34.9% alors que CSV a 42%, bien plus que les 3 qui essaient de gouverner, essayent, j'insiste. Donc 1/3 des électeurs approuvent encore. En plus, Bettel, s'obstine a nommer des ministres qui n'ont pas été élus, Gramegna, Arend, ... SVP, elections anticipées et finnissons cette mascarade. Laissons le peuple se prononcer encore une fois et respectons sa volonté.

    • Stéphanie le 06.01.2016 10:44 Report dénoncer ce commentaire

      Pour info: Guy Arendt a été élu car il était député avant d'être nommé secrétaire d'Etat (et non pas ministre)