Au Luxembourg

15 janvier 2015 07:30; Act: 15.01.2015 09:48 Print

Plus d'un million d'euros afin de déménager l'Uni

LUXEMBOURG - 2015 marque le coup d'envoi du déménagement de l'Université. L'avenir des campus reste en suspens.

storybild

Les amphithéâtres de Belval sont prêts à accueillir les étudiants. (photo: Editpress)

op Däitsch
Sur ce sujet
Une faute?

Le coût planifié du déménagement de l'Université du Luxembourg sur le site de Belval est estimé à 1,3 million d'euros. Le tout englobe le transport, le montage, le calibrage des appareils ainsi que la rémunération du bureau d'études ayant participé à la planification.

Précision importante, le montant n'inclut que les mouvements de 2015, année du grand chamboulement. La faculté de lettres et les formations en biologie prendront en effet leurs quartiers du côté de la Cité des sciences, à Belval, dès la rentrée de septembre. Un premier déplacement qui en appelle d'autres. Les bachelors en droit, en économie et en gestion sont attendus l'année suivante. Pour le reste, rien n'est figé, et les décisions dépendront étroitement de l'avenir réservé aux différents campus. Si celui de Walferdange doit accueillir l'Institut de formation de l'Éducation nationale (IFEN), destiné à former les enseignants, le destin des campus Limpertsberg et Kirchberg est plus incertain. Une possibilité de vente avait été évoquée voilà plusieurs mois pour ce dernier. «Une rumeur», répond Léon Diederich, du ministère de l'Enseignement supérieur. Les formations très techniques, spécialisées dans la recherche, resteront au Kirchberg, en attendant l'avancée des nouveaux bâtiments à Belval.

Pour le Limpertsberg, la question est encore plus complexe. «Le précédent gouvernement souhaitait maintenir les masters en droit et finance à proximité de la ville. Mais une nouvelle question va rapidement se poser. Plus de deux ans de travaux sont nécessaires pour remettre en état le bâtiment principal, vieux de 400 ans», signale Eric Tschirhart, vice-recteur de l'Université.

(Thomas Holzer)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • peppe le 15.01.2015 11:33 Report dénoncer ce commentaire

    franchement déménager l'uni à Belval c'est du n'importe quoi.

  • Peter le 15.01.2015 12:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait d'accord! Une université à la frontière, elle est faite pour les français. Une insulte pour les résidents du Nord, absolument pas normal. On a construit une université dans une ville déjà sur-chargée, quelle logique.

  • Turlututu chapeau pointu le 15.01.2015 10:07 Report dénoncer ce commentaire

    Gestion de projet ? Y a-t-il un chef de projet pour ce transfert vers Belval? Rappelons-nous que le budget d'équipement des locaux n'avait pas été prévu, que les locaux actuels ne sont pas encore affectés, que le coût de ce déménagement surprend. Bref, on dépense sans compter et sans devoir rendre de compte à quiconque.

Les derniers commentaires

  • Sigefroid le 15.01.2015 16:31 Report dénoncer ce commentaire

    "Mais une nouvelle question va rapidement se poser. " Effectivement, tout comme le stade et la caserne des pompiers, le haut du Limpersberg est une source extraordinaire de spéculation immobilière! Et qui donc, comme 2 politicien(ne)s pour la stade, va donc pouvoir se remplir les poches dans ce coin! Seul hic! Refuge de réfugiés entièrement refait juste à côté! Pas facile d'attirer du haut de gamme dans le coin!Pour fréquenter plus que régulièrement notre "vieux" Centre universitaire, ex Cours Supérieur, il ne tombe visiblement pas en ruines!Quant à Belval et environs,c'est d'un sinistre rare!

  • Peter le 15.01.2015 12:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout à fait d'accord! Une université à la frontière, elle est faite pour les français. Une insulte pour les résidents du Nord, absolument pas normal. On a construit une université dans une ville déjà sur-chargée, quelle logique.

    • Pas tout-à-fait le 15.01.2015 16:29 Report dénoncer ce commentaire

      Belval est une zone crée de toute pièces pour relancer l'économie du Sud. Elle reflet la morosité et la tristesse générale de Esch & Co. et n'intéresse personne en général. Pour rentrer dans leur frais ils ont fait des centres commerciaux ( sans clients ) qui peinent à survivre, la Rockhaal ( active quelque soirées ), les logements sociaux, et les apparts invendus du désastre urbanistique. Maintenant on y envoi les étudiants pour donner un semblant de vie et d'intérêt. Ils n'ont qu'a y envoyer le lycéee Vauban et qu on le dégage de la ville.

  • jempi le 15.01.2015 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    Quel gaspillage

  • peppe le 15.01.2015 11:33 Report dénoncer ce commentaire

    franchement déménager l'uni à Belval c'est du n'importe quoi.

    • Sale le 15.01.2015 13:35 Report dénoncer ce commentaire

      bein faut bien du monde pour aller à Belval. Si personne ne veut y aller de son propre gré...on trouve un moyen pour forcer les gens d'y aller. Tristesse quand tu nous tiens...

  • Peter le 15.01.2015 10:16 Report dénoncer ce commentaire

    Il n'a jamais été prévue de déménager la faculté de droit, finance et d'économie! Il faudrait citer vos sources, parce qu'aux dernières nouvelles, la faculté n'est pas prêt de bouger, tant les bachelors que les masters!